mercredi 8 décembre 2021

Contact

PolitiqueÀ Toulouse, l'opposition municipale et métropolitaine se délite

À Toulouse, l’opposition municipale et métropolitaine se délite

Élue du mouvement Archipel citoyen, Hélène Magdo quitte son groupe à la mairie et à la Métropole de Toulouse, accentuant la division de l’opposition à Jean-Luc Moudenc.

Élue du mouvement Archipel citoyen, Hélène Magdo quitte son groupe à la mairie et à la Métropole de Toulouse, accentuant la division de l'opposition à Jean-Luc Moudenc @ArchipelCitoyen
Élue du mouvement Archipel citoyen, Hélène Magdo quitte son groupe à la mairie et à la Métropole de Toulouse, accentuant la division de l’opposition à Jean-Luc Moudenc @ArchipelCitoyen

Hélène Magdo a démissionné du groupe Alternative pour une Métropole citoyenne lors du dernier conseil métropolitain de Toulouse, le 14 octobre dernier. Membre de la France Insoumise et élue du mouvement Archipel citoyen, elle quitte une opposition déjà divisée en deux groupes au sein de cette assemblée, depuis la séparation d’avec EELV, le PS et Génération.s, en septembre 2020. Contactée par nos soins, Hélène Magdo, « ne souhaite pas s’exprimer pour l’instant. Nous réorganisons le groupe à la ville en ce moment… je communiquerai quand cette étape sera passée ».

Archipel divisée en trois au Conseil municipal de Toulouse ?

En fait de réorganisation, il s’agirait bel et bien d’une scission du groupe Archipel citoyen au sein du Conseil municipal. L’un des 14 membres de ce dernier, François Piquemal indique qu’un communiqué dans ce sens est sur le point d’être envoyé à la presse, sans en dire plus. Selon les informations de La Dépêche du Midi, « il y a quelques semaines, l’hypothèse était une scission du groupe en deux, comme à la Métropole, avec Insoumis et citoyens d’un côté, Europe écologie, ex-PS et Génération.s de l’autre. Mais l’idée d’un troisième groupe composée des Insoumis est à présent aussi évoquée ».

Les affaires de Jean-Luc Moudenc

Quelle qu’en soit le nombre de nouvelles formations qui vont en découler, cette nouvelle désunion fait les affaires du maire de Toulouse et président de la Métropole Jean-Luc Moudenc. Sa majorité unie fera face à une opposition éparpillée et parfois dissonante… à priori, jusqu’à la fin de la mandature. Hélène Magdo, désormais non-inscrite, nous fait savoir qu’elle continuera à « défendre les idées et le programme de la France Insoumise au sein des conseils municipal et métropolitain de Toulouse ». Par ailleurs, l’élue compte s’investir dans la campagne présidentielle pour laquelle elle appelle dores et déjà à voter pour Jean-Luc Mélenchon.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img