lundi 26 octobre 2020
Les brèves du JT Les projets médico-sociaux soutenus par la Fondation de France à Toulouse

Les projets médico-sociaux soutenus par la Fondation de France à Toulouse

Depuis le début de l’épidémie, les équipes de la Fondation de France, de l’AP-HP et de l’Institut Pasteur mobilisent leurs réseaux partout en France à travers l’alliance « Tous unis contre le virus », qui permet de soutenir des projets médico-sociaux concrets, notamment à Toulouse.

Hôpital Gérard Marchand

Plusieurs actions ont d’ores et déjà été mises en place à Toulouse, comme sur l’ensemble du territoire, en complémentarité de l’action des pouvoirs publics, pour venir en aide aux soignants, aux chercheurs et aux personnes vulnérables.

Soutenir les hôpitaux, les soignants, les malades et leurs proches

À l’hôpital des Enfants du CHU de Toulouse, l’association Baobab a pu renforcer son dispositif d’aide et d’accompagnement auprès des enfants endeuillés du fait du Covid-19. Grâce à une équipe composée 15 professionnels de santé (psychologues, pédopsychiatres, pédiatres) spécialisés dans le processus de deuil, 50 enfants de toute l’Occitanie et leur famille vont bénéficier d’un appui sous forme d’entretien téléphonique ou de télé consultation, adapté à chaque situation et à la nature du lien avec le défunt.

Au Centre Hospitalier Gérard Marchand à Toulouse, 40 patients détenus (hommes et femmes) hospitalisés en psychiatrie voient leur temps en chambre majoré du fait du confinement. Les chambres ne disposant pas de télévision ou de poste de musique, le centre hospitalier a pu acquérir 42 postes de radio pour l’Unité Hospitalière Spécialement Aménagée (UHSA) afin de rendre les conditions d’isolement plus supportables et diminuer les angoisses des patients.

A Toulouse, la Fondation de France soutient des projets qui permettent de répondre aux besoins des personnes vulnérables

Avec le confinement, une économie à l’arrêt, la fermeture des commerces et services, les conséquences de l’épidémie se font durement sentir pour les plus fragiles. Voici quelques exemples de belles initiatives menées à Toulouse.

Pour les travailleurs.euses du sexe: l’association Grisédélis de Toulouse renforce son dispositif d’aide durant cette période de crise sanitaire auprès de ces personnes pour qui le travail, souvent la seule source de revenus, n’est plus possible et surtout dangereux. Chaque semaine, l’association fournit des Aides à la Vie Quotidienne (AVQ) sous forme de tickets services à plus de 50 prostitués.es et travailleurs.euses du sexe pour les aider dans les achats de produits alimentaires et d’hygiène.

Pour les personnes confinées en habitat social : l’association l’Amandier de Toulouse, œuvre au bien-être de ces populations en veillant, avec l’aide des bailleurs sociaux de la région, à la gestion et la prévention des risques de troubles de voisinage ainsi que sur l’aide psychologique aux personnes et familles fragiles. Par des actions de médiations et d’intermédiation, l’association vient en aide aux individus isolés, repérés par le bailleur social ou qui en ferait la demande, aux personnes âgées en demande de soutien psychologique ou d’écoute, mais aussi aux familles et aux couples fragilisés par la promiscuité.

Source: communiqué de la Fondation de France

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

1 COMMENTAIRE

  1. Existe t-il une association ou une permanence téléphonique concernant les personnes en situation de Handicap ? Beaucoup de gens ont besoin de soutien moral, et ne se manifestent pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport