Un dispositif spécial pour les violences intra-familiales à Toulouse

Le contexte si particulier du confinement que nous vivons aujourd’hui est propice à l’augmentation des violences intra-familiales et les victimes sont confrontées à l’impossibilité ou à la très grande difficulté d’appeler à l’aide. Un nouveau dispositif pour leur porter secours est mis en place à Toulouse.

violences conjugales
©Kat Jayne-Pexels

Aujourd’hui, après les différentes annonces gouvernementales sur la lutte contre les violences conjugales, Toulouse Métropole, la Préfecture, la Justice, l’Ordre des Avocats et l’Ordre des Pharmaciens ont souhaité mettre en commun et mobiliser les dispositifs existants pour répondre de façon adaptée et rapide à ce nouveau contexte.

Pour cela, les partenaires ont décidé de mettre en œuvre une procédure simple pour les victimes de violences durant le confinement en proposant aux pharmaciens une fiche synthétique indiquant les contacts locaux d’urgence et d’aide pour les victimes de violences intra-familiales (forces de l’ordre, avocats, collectivité, associations). En format de poche, elle est destinée aux victimes et aux témoins. Cette fiche sera également mise à disposition des usagers des centres de consultation COVID-19.

Des permanences d’avocats seront également mises en place, dès la semaine prochaine, au numéro vert 0 805 01 70 15, par le Barreau de Toulouse, pour sécuriser et accompagner les victimes dans la procédure judiciaire, l’objectif est d’obtenir de la Justice l’éviction du domicile de l’auteur des violences afin d’éviter aux femmes de subir une double peine : la violence du conjoint et celle de quitter son domicile, en période confinement. La Préfecture prendra ensuite en charge les auteurs de violences suite à l’éviction du domicile, dans un hébergement provisoire.

Pour finir, une affiche d’information sera mise à disposition de l’ensemble des services publics, locaux et commerces ouverts, sur toutes les communes de la Métropole, rappelant les lieux et numéros utiles pour les victimes de violences et les témoins.

Source: communiqué de l’ordre des avocats

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.