La centrale nucléaire de Golfech totalement arrêtée à cause de la canicule

Après l’arrêt programmé du réacteur numéro 1 de la centrale de Golfech, pour de raisons de maintenance, EDF a été contrainte de stopper également le second réacteur nucléaire à cause de la canicule. L’intégralité de la centrale de production est désormais à l’arrêt.

La centrale nucléaire de Golfech arrêtée à cause de la canicule CC by Clicgauche

Comme l’année dernière, la canicule aura finalement provoqué l’arrêt provisoire de la centrale nucléaire de Golfech, au Nord-Ouest de Toulouse. L’opérateur EDF vient en effet d’annoncer, ce mercredi 12 août à 12 heures, l’arrêt de son deuxième réacteur à cause d’une température excessive relevée dans les eaux de la Garonne. Celles-ci ayant dépassé la limite moyenne journalière de 28 °C instaurée par l’arrêté du 18 septembre 2006, visant à préserver le milieu aquatique. L’eau du fleuve étant prélevée pour assurer le fonctionnement du système de refroidissement des unités de production, EDF a été obligée de mettre à l’arrêt l’ensemble de la centrale.

La première unité de production avait déjà été mise à l’arrêt dans la nuit du 9 au 10 août. Afin de réaliser des opérations de maintenance nécessaires à la sécurité. Cette interruption était également l’occasion de recharger une partie du combustible de cette unité pouvant produire 1 310 mégawatts.

EDF s’était déjà vu obligée de mettre à l’arrêt le premier de ses deux réacteurs suite à un “incident de faible importance” en début d’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.