Prévention des accidents du travail : le jeu en vaut la chandelle

31 janvier 2019 - 08:00

2 réponses à “Prévention des accidents du travail : le jeu en vaut la chandelle”

  1. en effet, dans le domaine de la sécurité du travail, l’essor actuel des « serious games » est considérable car ils reproduisent un monde totalement virtuel représentant au plus près la réalité d’exploitation avec une diminution majeure des coûts car seul le logiciel suffit sans environnement physique autre que le micro-ordinateur et son écran. Les logiciels des « serious games » répondent désormais bien aux problématiques de formation à la sécurité, mimant une multiplicité de situations à niveau de stress variable, avec des degrés élevés de réalisme : les simulations d’environnement de travail, de pilotage d’engin …, l’immersion en 3D tendent à bien restituer des situations à risque professionnel. De plus, cette forme d’apprentissage éventuellement ludique, positive, incite les collaborateurs à participer aux efforts de sensibilisation à la prévention : http://www.officiel-prevention.com/formation/materiel-pedagogique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=182&dossid=539


    Signaler le commentaire

  2. bof, les serious games restent des jeux…ils ne remplacent pas (mais risquent de faire croire qu’ils le permettent ) le developpement d’une demarche securité inclusive s’appuyant sur des principes pour guider, une organisation (simple, à la taille de l’entreprise) pour gérer, des outils pour agir. ETSCAF forme avec succés depuis 25 ans les grands groupes mais aussi les PME , voire les TPE .. Des résultats tangibles (voir les temoignages clients) à des couts vites recupérés (baisse des cotisations ) voir plus https://www.etscaf.com/savoir-faire/


    Signaler le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.