lundi 2 août 2021

Contact

SportsMyRookie, le LinkedIn du rugby, utilisé par Toulouse, Castres, Agen ou Bayonne

MyRookie, le LinkedIn du rugby, utilisé par Toulouse, Castres, Agen ou Bayonne

Eric Anselme, ancien joueur professionnel de rugby à XIII, a lancé en décembre 2020 la version 2.0 de son application mobile « myRookie ». Ce système de mise en relation direct des joueurs avec les clubs de l’élite française séduit, à tel point qu’un contrat pro est sur le point d’aboutir.

Eric Anselme fondateur de l’application myRookie. Crédit photo : myRookie

Charles Fourès est en passe de devenir le premier joueur de rugby à signer un contrat pro grâce à myRookie. Ce deuxième ligne de formation a téléchargé l’application en mai 2019 alors qu’il évoluait dans le club amateur gersois de l’ES Gimont-Rugby. « C’était une suggestion sur les réseaux sociaux. Je n’étais pas forcément à la recherche de club à ce moment là. J’ai quand même saisi l’opportunité. » Deux mois plus tard, il quitte son équipe, pour rejoindre le Sporting Club Albigeos et la Fédérale 1 (la troisième division nationale). Et à tout juste 21 ans, il en est à sa 12e apparition avec l’équipe première.

Sortie en février 2019, et améliorée en décembre 2020, myRookie est dédiée au recrutement des joueurs et joueuses de rugby de demain. Son créateur, Eric Anselme, est une figure bien connue du monde de l’ovalie. Cet ancien international de rugby à XIII, devenu par la suite entraîneur, a imaginé cette plateforme pour « donner une chance à tout le monde ». Il complète : « Je me suis rendu compte que beaucoup de jeunes passent entre les mailles du filet.»

myRookie, le LinkedIn du sport

Sur l’interface, chaque joueur et club renseigne ses informations à l’aide d’un CV numérique avec notamment des vidéos, des statistiques, des évaluations physiques ou encore les diplômes scolaires. Ce dernier point est la grande nouveauté de cette V2. L’instigateur de myRookie l’explique : « La première version était inspirée de mes expériences et des retours que j’ai eu de certains clubs. Là, l’objectif était de ne pas imposer notre appli, mais de la façonner selon les besoins des utilisateurs. »

L’application prend alors des airs de LinkedIn. Dès qu’un club est intéressé par un joueur et vice-versa, il y a « match ». Alors myRookie se charge de les mettre en relation. À ce jour, près de 10 000 joueurs et près de 700 clubs se sont inscrits sur l’application mobile.

D’amateur à titulaire en fédérale 1

Le Sporting Club Albigeois s’est créé un compte sur myRookie il y a maintenant trois ans. Et l’outil est vite devenu « indispensable » selon Romain Lalliard, responsable du centre de formation du SCA. Il raconte : « L’idée est de pouvoir trouver un nombre important d’info sur le profil d’un joueur. Savoir si le garçon peut convenir à nos attentes ou pas. Il suffit de cibler notre demande et de suite un résultat apparaît. C’est très pratique quand on manque de monde à l’approche du début de saison. » Il y a deux ans, grâce à cette plateforme, l’équipe a donc pu accueillir Charles Fourès.

Ailleurs aussi les signatures de contrat pro commencent à voir le jour. C’est le cas dans la Drôme avec l’équipe de rugby à XV de Valence Romans. Eric Anselme indique, « six joueurs proviennent de l’application. Parmi eux, une moitié est entrée en centre de formation, l’autre est en phase de signer pour évoluer avec l’équipe Première ». Le RC Vichy Rugby et Biarritz ont eux aussi recruté plusieurs jeunes. « À ce jour, nombre de transferts ont déjà été actés mais les équipes ne dévoilent pas tout. », lâche Eric Anselme.

Un partenariat avec un club canadien

Aujourd’hui, le succès de myRookie est tel que les écoles de rugby et les centres de formation ont approché Eric Anselme pour devenir partenaire. C’est le cas de clubs de Top 14 (Toulouse, Castres, Agen, Bayonne) et de Pro D2 (Aurillac). Et à l’étranger ça bouge aussi. « Récemment un club allemand s’est créé un compte » se félicite Eric Anselme. S’il ne s’attendait pas à ce que son appli dépasse les frontières de l’Europe, il imaginait encore moins s’affilier avec un club Nord-Américain.

Ce vendredi 30 avril, myRookie va annoncer un partenariat avec le club de rugby Ottawa Aces XIII. Avec cette coopération, l’équipe canadienne espère attirer du monde. Si la grande majorité des joueurs inscrits sont français, le catalogue d’Eric Anselme compte désormais nombre d’étrangers. « Plus de 40 nationalités. Des Argentins, des Sud-Africains, des Géorgiens, des Roumains… », se félicite-t-il. De quoi justifier le fait que myRookie est disponible aussi bien en français qu’en anglais.

Chris Daza

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img