jeudi 26 novembre 2020
Actualités Quelles sont les dernières mesures d'urgence mises en place par la Région...

Quelles sont les dernières mesures d’urgence mises en place par la Région Occitanie ?

En cette période trouble de crise sanitaire et économique, la Région Occitanie annonce de nouvelles mesures d’urgence et le renforcement de celles existantes pour permettre aux habitants et aux entreprises du territoire de passer le cap de ce nouveau confinement. Entre autres, le  recrutement d’agents territoriaux supplémentaires dans les lycées, des tests antigéniques pour les enseignants, et la création de plateforme pour les commerces…

Carole Delga mesures urgence Occitanie
Carole Delga énumère les mesures d’urgence mises en place par la Région Occitanie ©Arthur Perset-Région Occitanie

Le reconfinement a plongé la France dans un climat d’incertitude, et la région Occitanie n’y déroge pas. Pour rassurer les habitants, Carole Delga, présidente de la collectivité a annoncé ce mercredi 4 novembre la mise en place de mesures d’urgence : « Nous allons adopter de nouveau dispositifs, ajuster ceux du printemps dernier, poursuivre le dialogue avec tous les acteurs concernés afin d’être toujours plus agiles dans nos politiques publiques. »

Les nouvelles mesures d’urgence sanitaire

La première des préoccupations est sanitaire. À ce titre, le région Occitanie a assuré la distribution de masques depuis le mois de mars dernier. Au total, 22 millions ont été commandés. Aujourd’hui, l’obligation du port du masque s’étant étendue aux enfants de 6 à 11 ans, Carole Delga dit ne pas vouloir en faire peser la charge économique sur les parents. Ainsi, « nous fournirons des masques tissus aux élèves dans les cars scolaires, les Hôtels et les Maisons de Région », précise-t-elle.

Dans un même temps, la collectivité annonce vouloir renforcer l’accès des personnes précaires ou vivant dans des territoires isolés au dépistage sur-mesure. La Région a donc déployé des tests mobiles en direction de ces populations : « En partenariat avec la Croix Rouge et l’ARS, ce dispositif propose des dépistages rapides aux habitants éloignés des points de prélèvements existants ou des messages de prévention. »

Les lycées et les universités

Concernant la sécurité sanitaire dans les lycées, dont la Région a la compétence, Carole Delga a demandé au ministre de l’éducation la fermeture des lycées pendant une demi-journée, voire une journée, afin d’évaluer et de réorganiser l’accueil des élèves. Cela, « parce que ces premiers jours d’ouverture ont démontré clairement que les règles sanitaires ne sont pas uniformément applicables d’un établissement à l’autre. »
De même, pour faire face à d’éventuelles absences des agents territoriaux en charge notamment de l’application des protocoles sanitaires, la collectivité assouplit le processus de remplacement de ces derniers. Elle lance ainsi un appel à candidature correspondant à 80 équivalents temps pleins.
Des tests antigéniques (résultat en 30 minutes) seront également effectués sur les enseignants, les surveillants et les agents régionaux des lycées. Un dispositif qui permettra d’isoler rapidement les personnes potentiellement contagieuse et permettre ainsi la poursuite des cours. Une manière de lutter contre le décrochage scolaire.
Une continuité pédagogique aussi assurée dans les universités où la Région a mis en place une série de mesures permettant aux étudiants de suivre leurs cours dans les meilleures conditions possible.

Les plus fragiles

Dans un double objectif d’approvisionner les associations d’aide alimentaire qui œuvrent auprès des familles les plus touchées par cette crise, et pour permettre aux agriculteurs d’écouler leur production, la Région prolonge l’opération “Bien manger pour tous”. Jusqu’à la fin de l’année, trois vagues de livraisons de produits frais et locaux auront lieu, en provenance des producteurs d’Occitanie et en direction des associations. La collectivité se chargeant de la distribution auprès des étudiants.

Les commerces

La fédération des commerçants et artisans de Toulouse respectera la consigne de fermeture des commerces non essentiels, jusqu'au 12 novembre ©larahcv
©larahcv

Pour soutenir les artisans et les commerçants d’Occitanie, la Région lancera le 12 novembre prochain la plateforme digitale #DansMaZone. Celle-ci regroupera, gratuitement, des produits de la vie courante fabriqués localement. Livres, jouets, beauté, mode, déco, bricolage, nouvelles technologies… De nombreux articles seront ainsi accessibles. Également, les commerçants disposant d’un service de drive ou de livraison y seront référencés.
Les restaurateurs, eux, auront désormais accès à la plateforme “Tous Occitariens. Ils pourront référencer leur établissement s’ils pratiquent la livraison à domicile ou à emporter. Celui-ci sera alors géolocalisable par les internautes sur une carte interactive.

Le tourisme, la culture et le sport

Pour soutenir le pouvoir d’achat des habitants d’Occitanie et les professionnels du tourisme, la Carte Occ’ygène avait été lancée l’été dernier. Au vu du contexte actuel, l’opération est prolongée jusqu’au 28 février 2021, permettant ainsi aux familles les plus modestes de profiter des vacances d’hiver, tout en assurant la promotion des sites touristiques du territoire.
Parallèlement, le Fonds Tourisme, mis en place en juillet, a été abondé de 4 millions d’euros par la Région en octobre dernier, portant l’enveloppe régionale à 39 millions d’euros. 170 professionnels du tourisme ont d’ores et déjà sollicité le fonds.
Quant au fonds L’Occal, permettant aux commerçants, artisans, et professionnels du tourisme de renflouer leur trésorerie et de maintenir leurs investissements, il va être ouvert aux acteurs de la culture, de l’événementiel et du sport.

L’aéronautique

Avec 100 millions d’euros, le plan de relance élaboré par la Région pour le secteur aéronautique comprend des mesures d’urgence mais aussi un accompagnement à la diversification. Parmi les actions mises en place à court terme, le projet “Passerelle industrie”, qui vise à mettre en relation les salariés des entreprises qui licencient avec celles qui recrutent pour faciliter leur reclassement.
A plus large échelle, ce plan devrait ouvrir la voie à l’élaboration de l’avion vert. L’objectif de la Région étant de devenir leader européen en la matière.

Les associations

Les acteurs associatifs régionaux qui ont été contraints d’annuler leurs actions à cause des restrictions sanitaires pourront solliciter les mêmes subventions qu’en 2020. Ainsi le Fonds Associations Occitanie leur permettra d’honorer les contrats en cours et rétribuer leurs salariés. Ils peuvent également demander des aides pour pallier leurs pertes de ressources propres.

Des mesures d’urgence que la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, veut concrètes, claires et immédiates : « Comme au printemps dernier, j’estime que les solutions peuvent venir des territoires. Nous l’avons prouvé. A une vision souvent centralisée et verticale qui entraîne désarroi voire colère, nous opposons une vision pragmatique pour protéger les populations, soutenir l’emploi et venir en aide à celles et ceux qui sont frappés de plein fouet par la précarité, avec des mesures adaptées à la situation, justes et comprises par tous. »

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport