mercredi 23 juin 2021

Contact

ActualitésLGV Bordeaux-Toulouse : l’Etat s’engage à verser 4,1 milliards d’euros

LGV Bordeaux-Toulouse : l’Etat s’engage à verser 4,1 milliards d’euros

Le Premier ministre, Jean Castex, a adressé un courrier à Carole Delga et Jean-Luc Moudenc ce mercredi 28 avril. L’Etat aidera à hauteur de 4,1 milliards d’euros le projet de ligne à grande vitesse entre Toulouse et Bordeaux.

Photo : © BY-SA : Jean-Marc Rosier

Un soutien financier de poids pour le projet de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse. L’Etat s’engage à verser une aide de 4,1 milliards d’euros pour ce projet. Le Premier ministre Jean Castex l’a confirmé ce mercredi 28 avril dans un courrier officiel à Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse.

Une réaction quelques jours après la visite de Jean Castex à Toulouse, et un coup de colère de la part des élus locaux dont Carole Delga. L’Etat avait annoncé le financement pour une ligne nouvelle à grande vitesse Marseille-Nice, la semaine dernière. Mécontente, la présidente de la Région avait appelé le président de la République, Emmanuel Macron, à respecter l’engagement pris pour les deux LGV en Occitanie, Bordeaux-Toulouse et  Montpellier-Perpignan. Ceci dans le but de finaliser le montage financier du projet et ainsi, lancer les chantiers. Une pétition avait même été lancée pour demander à l’Etat d’annoncer clairement son niveau d’investissement.

Horizon 2030

Le projet Bordeaux-Toulouse devrait coûter plus de 7 milliards d’euros. Il sera donc financé par l’Etat, avec 4,1 milliards d’euros, et par les collectivités locales qui apporteront le reste. Le Premier ministre demandera à l’Union européenne de contribuer à hauteur de 20%. Le chantier devrait être lancé à la mi-2024. Les discussions devraient être finalisées à la fin de l’été 2021.

La Ville Rose est l’une des dernières grandes métropoles à ne pas être desservie par une ligne à grande vitesse. Carole Delga espère une mise en service de cette LGV à l’horizon 2030.

Marie-Amélie MASSON

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img