vendredi 5 mars 2021
Politique Régionales : un parti de gauche répond à l'appel de LFI pour...

Régionales : un parti de gauche répond à l’appel de LFI pour une Occitanie populaire

Avant les régionales en Occitanie, les différentes composantes de la gauche se positionnent peu à peu parmi les trois listes actuellement en course (PS, EELV et LFI). Aujourd’hui, c’est au tour de la Gauche démocratique et sociale (GDS) d’annoncer son ralliement à la démarche de la France Insoumise pour une Occitanie populaire.

régionales Occitanie LFI
Myriam Martin et Manuel Bompard, chefs de file LFI pour ces élections régionales en Occitanie enregistrent le soutien d’un premier parti de gauche © NB / JT

Il reste encore du temps avant les élections régionales du mois de juin mais les discussions vont déjà bon train en Occitanie, notamment à gauche. Ce mardi 19 janvier, c’est la Gauche démocratique et sociale (GDS) qui annonce avoir décidé rejoindre la dynamique pour une Occitanie populaire, initiée par la France Insoumise.

Chefs de file du mouvement de Jean-Luc Mélenchon pour les élections régionales en Occitanie, Myriam Martin et Manuel Bompard ont indiqué à plusieurs reprises que la porte était ouverte à toutes les composantes de la gauche pour construire une liste commune de rupture avec la majorité socialiste actuellement en place au Conseil régional.

“Opposition claire aux politiques libérales”

Notamment incarné à Toulouse par l’ancienne conseillère municipale Claude Touchefeu, GDS est donc le premier parti à annoncer officiellement son ralliement à la démarche initiée par la France Insoumise. “La crise sanitaire montre l’urgence d’un changement de système. La région a besoin d’une équipe qui s’oppose clairement aux politiques libérales du gouvernement Macron. Il est aussi nécessaire d’infléchir la gestion actuelle de la région dans un sens plus social, plus écologique et plus démocratique”, indiquent les représentants locaux du mouvement fondé par Gérard Filoche en 2018.

LFI espère toujours un large rassemblement

Ces derniers précisent également leur volonté de militer pour une liste unitaire au premier tour “rassemblant les listes promues par la France Insoumise d’un côté et EELV de l’autre”. Pour rappel, c’est loin d’être le scénario qui se dessine actuellement. Le parti écologiste mené par Antoine Maurice pour ces régionales en Occitanie a refusé la main tendue par LFI pour constituer sa propre liste. Avec notamment le soutien de Génération.s qui a annoncé son choix il y a quelques semaines.

Mais pour Myriam Martin et Manuel Bompard, rien n’est encore perdu. “Il est encore temps d’élargir ce rassemblement pour permettre la victoire d’un projet qui répondra aux besoins sociaux et écologiques”, rappellent-t-ils.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport