samedi 24 octobre 2020
Politique Marc Péré : le vent en poupe à l’approche des élections ?

Marc Péré : le vent en poupe à l’approche des élections ?

Marc Péré dévoile les 34 visages et noms des personnes l’accompagnant sur la liste “L’Union Avance” pour les élections municipales. Si le maire sortant souhaite écrire la suite de l’histoire pour L’Union, c’est désormais avec le soutien inattendu d’anciens concurrents…

Marc Péré
DR

« Une confluence entre expérience et renouveau ». C’est en ces mots que se félicite Marc Péré au moment de dévoiler les personnes qui l’accompagneront dans sa campagne électorale. Composée de 18 candidats sortants et de 17 nouveaux, sa liste paritaire est renouvelée à 50% pour les municipales à venir. Si les relations avec les anciens élus sont d’ores et déjà bien ancrées, les novices en politique sont tout de même aguerris dans la commune. « C’est un mélange entre des candidatures individuelles et des personnes que nous sommes nous-mêmes allés chercher » affirme le maire sortant.  « Nous avions trop de candidats ! Nous nous sommes donc entretenus avec eux de façon à nous assurer qu’ils partageaient avec nous une même vision politique de la  ville. » Et avec la volonté d’apporter un vent de fraîcheur. Trois des nouveaux candidats sont en effet étudiants : « Florian Llamas, par exemple, était déjà élu il y a 10 ans au conseil municipal des jeunes. » Cependant, selon le maire sortant, l’âge des ses élus n’est pas un critère prédominant pour les élections. La moyenne de la liste “L’Union Avance” s’établit à 49 ans.

« Nous ne sommes pas des voyageurs sans bagage ! »

Parmi les nouveaux visages, figurent également certains anciens membres de l’opposition, notamment issus de la liste PS de 2014. D’autres ex-opposants se sont aussi rangés officiellement derrière Marc Péré. C’est le cas de Gilles Hourquet, tête de liste divers droite lors du dernier scrutin : « Je considère que c’est le meilleur choix pour ma ville », lâche l’intéressé. Mais le plus important revirement reste celui de Jacques Dahan, qui avait pourtant laissé entendre fin 2019 qu’il souhaitait « se retirer des affaires politiques de la ville après 25 ans en tant qu’élu municipal ». Estimant le bilan du maire sortant « satisfaisant », le dauphin de l’ancien maire divers droite Georges Beyney souligne particulièrement « sa proximité avec les habitants, qualité essentielle pour un maire » selon lui. « Nous avons eu par le passé quelques sujets de désaccord mais qui sont amplement mineurs par rapport à la qualité du mandat qui s’achève. Les finances de la commune sont en excellente santé aujourd’hui » poursuit-t-il.

Un soutien dont se réjouit Marc Péré. « Non seulement il nous soutient, mais il est présent sur la liste en 35e position. C’est un poste symbolique important », réagit l’édile. La liste désormais finalisée, ce dernier préfère désormais parler de valeurs : « Nous refusons toutes incitations à la peur. Nous sommes dans une démarche positive qui mise autour de la bienveillance et du respect »

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport