samedi 31 octobre 2020
Politique En Occitanie, moins d’un maire sur cinq est une femme

En Occitanie, moins d’un maire sur cinq est une femme

En Occitanie, seuls 18,7 % des maires sont des femmes. Pour promouvoir et améliorer leur place en politique, le réseau EluesLocales organise ce vendredi 2 octobre la Journée des femmes élues d’Occitanie.

En Occitanie, seuls 18,7% des maires sont des femmes © Nicolas Belaubre – JT

Depuis les dernières élections municipales, le taux de femmes élues maires en Occitanie est passé de 15,5 % à 18,7 %. Une légère hausse qui se confirme au niveau national : les femmes représentent désormais 20 % des maires de France (contre 16 % auparavant). Une évolution positive donc, mais relativement lente. « Si les choses continuaient à ce rythme, il faudrait attendre encore près de 50 ans pour atteindre l’égalité », constate Julia Mouzon, membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, et fondatrice du réseau national EluesLocales, qui organise ce vendredi 2 octobre La Journée des Femmes élues d’Occitanie.

Le plafond de verre

Malgré la loi qui exige la stricte parité en ce qui concerne l’élaboration des listes, le principal obstacle reste encore et toujours l’accès aux plus hautes responsabilités. « Cette situation est due à un faisceau de freins divers : manque de réseaux, manque de disponibilité, mais aussi la crainte de la prise de risque financière, ou de l’exposition médiatique personnelle et familiale… », énumère Julia Mouzon. Avec la plateforme qu’elle a créée, cette dernière travaille donc au quotidien à lever, une à une, ces barrières.

En plus de formations dispensées tout au long de l’année, le collectif organise régulièrement des Journées des Femmes élues en région. L’édition Occitanie, qui se déroule aujourd’hui, accueille une nouvelle fois une centaine de participantes, dont plusieurs personnalités comme Carole Delga, présidente de la Région, ou Christine Tequi, présidente du Conseil départemental d’Ariège, pour des échanges, débats et formations autour de la politique locale.

La solidarité occitane

« L’objectif de cette journée est à la fois de trouver les outils pour renforcer l’impact politique des participantes et de partager leur expérience de mandat local, tout en découvrant des projets inspirants du territoire dans un cadre sympathique et bienveillant », détaille Julia Mouzon. Dans le contexte si particulier de 2020, cette édition portera également sur les nouveaux impératifs et usages mis en place dans les collectivités depuis l’apparition de l’épidémie.

Si le taux de femmes maires dans la région est en dessous de la moyenne nationale, l’Occitanie se distingue tout de même, selon Julia Mouzon, par une forte solidarité : « Il y a toujours une importante délégation occitane lors de nos événements nationaux. J’ai l’impression qu’ici, les élues jouent plus collectif qu’ailleurs. Elles se connaissent et se soutiennent. »

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport