lundi 29 novembre 2021

Contact

PolitiqueCes élus de la métropole de Toulouse qui rouleront pour Édouard Philippe

Ces élus de la métropole de Toulouse qui rouleront pour Édouard Philippe

Ce samedi 9 octobre, Edouard Philippe lançait son nouveau parti, baptisé Horizons. Découvrez les élus de la métropole de Toulouse, qui ont décidé de rallier ce mouvement.

Edouard Philippe lance son parti Horizons et enregistre l'adhésion de plusieurs élus de la métropole de Toulouse
Edouard Philippe lance son parti Horizons et enregistre l’adhésion de plusieurs élus de la métropole de Toulouse CC Baidax-Wikimedia

Le 9 octobre dernier, Edouard Philippe, le maire du Havre et ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron, annonçait la création de son nouveau mouvement, baptisé Horizons. Un parti Macron-compatible, qui travaillera à la réélection du président de la République en 2022, en élargissant sa base électorale par la droite.

Cette nouvelle proposition politique fondée par Edouard Philippe a séduit plusieurs élus de la métropole de Toulouse, dont voici la liste :
– François Chollet, vice-président de Toulouse Métropole et référent AGIR 31
– Pierre Medevielle, sénateur de la Haute-Garonne
– Hugo Cavagnac, maire de Fronton
– Philippe Plantade, maire de Bruguières et vice-président de Toulouse Métropole
– Adrien Moreau, conseiller municipal de Blagnac
– Sylvie Brot, conseillère municipale de Ramonville-Saint-Agne
– Colette Crouzeilles, adjointe au maire de Saint-Orens-de-Gameville
– Aurélien Andreu-Seigne, conseiller municipal de Cugnaux
– Florence Fabry, conseillère municipale de Plaisance-du-Touch

Selon ces derniers, Édouard Philippe « vient ainsi enrichir l’offre politique de centre droit du pays ». « Nombre de valeurs partagées nous rendent proches de son initiative qui, dans la sérénité, regarde le long terme. Dans la continuité de l’action menée sur nos territoires, nous partageons un socle d’idées et la volonté de nous engager résolument dans la poursuite de la transformation de notre pays. La constitution d’un rassemblement large des forces d’une droite libérale, humaniste, constructive, proche des citoyens et qui rejette clairement les extrêmes, nous réjouit et nous motive. Notre pays a besoin de se projeter dans un avenir construit et un modèle social juste et apaisé. Horizons est de nature à contribuer à cette espérance. Les habitants de la Haute-Garonne y seront sensibles », affirment-ils d’une seule voix.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img