vendredi 22 octobre 2021

Contact

EcologieToulouse : le ciel s’éclaircit au dessus de la ferme urbaine des...

Toulouse : le ciel s’éclaircit au dessus de la ferme urbaine des Pradettes

Soutenu par la Région Occitanie et le Conseil départemental de Haute-Garonne, le projet de ferme urbaine des Pradettes, à Toulouse, vient d’être labellisé Ambassadeur du Climat par la Commission européenne. Les habitants du quartier souhaitent à présent rallier la mairie à leur cause.

Jean-Luc Moudenc retoque un projet de ferme urbaine sur ce terrain en friche dans le quartier des Pradettes, à Toulouse
le projet de ferme urbaine des Pradettes, à Toulouse, vient d’être labellisé Ambassadeur du Climat par la commission européenne. Les habitants du quartier souhaitent à présent rallier la mairie

Le projet d’installer une ferme urbaine dans le quartier des Pradettes, à Toulouse, gagne en visibilité. L’association Natures, qui le porte, déjà lauréate du concours Ma solution pour le Climat de la Région Occitanie et intégrée au dispositif expérimental Des circuits courts contre la précarité alimentaire du Département de la Haute-Garonne, vient d’être labellisée Ambassadeur du Climat par la commission européenne. « C’est la reconnaissance de l’intelligence du projet : utiliser la dernière friche urbaine d’un quartier prioritaire pour faciliter l’accès à la nourriture, créer du lien social et préserver un îlot de fraîcheur », résume Malik Beldjoudi, président du collectif des Pradettes et l’un des coprésidents de Natures.

La Mairie de Toulouse a délivré plusieurs autorisations

Ce dernier se réjouit aussi de plusieurs avancées administratives. Le 15 septembre dernier, le maire de Quartier, Christophe Alvès, a autorisé l’association à tenir un stand de distribution de paniers alimentaires solidaires. Puis, le 5 octobre, l’élu a annoncé qu’une réunion aura lieu prochainement avec les riverains qui se sont inscrits dans la démarche du jardin partagé, dans le cadre du budget participatif. Enfin, le 7 octobre, un premier feu vert a été donné pour lancer, sur un jardin éphémère de 600 mètre carrés, les activités pédagogiques du projet. Celui-ci comporte également une ferme maraîchère de 10 000 m² et un jardin partagé, sur un terrain de deux hectares appartenant à la Mairie de Toulouse, où elle comptait construire 300 nouveaux logements.

La question du financement municipal du projet

« C’est un véritable retournement de situation. Tout d’un coup, les choses se débloquent », constate Malik Beldjoudi. En effet, il y a moins de trois mois, un courrier de la Mairie de Toulouse sur les conditions financières du projet lui avait fait craindre son coup d’arrêt. « Nous avions cru alors que la décision de réaliser ou non la ferme, qui doit être rendue le 1er avril prochain, avait déjà été prise. Que la messe était dite… » Forte des bonnes nouvelles qu’elle vient de recevoir, l’association Natures souhaite à présent « être rassurée » sur le financement municipal du projet : « Est-ce que qu’il pourra bénéficier du même traitement que celui accordé par d’autres collectivités locales à des projets de fermes urbaines équivalents ? ». Malik Beldjoudi insiste : « Il ne s’agit que de vivre, produire et manger ensemble. Faire quelque chose qui touche directement le cœur des gens ».

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img