mercredi 14 avril 2021

Contact

Planète L'application anti-gaspi To Good To Go s'implante physiquement à Toulouse

L’application anti-gaspi To Good To Go s’implante physiquement à Toulouse

L’application danoise de lutte contre le gaspillage alimentaire To Good To Go renforce sa présence opérationnelle à Toulouse. Pour cela, l’entreprise a missionné une référente locale qui ira à la rencontre des commerçants. Accessible depuis 2017, l’application compte déjà 400 commerçants partenaires dans la Ville rose, et plus de 65 000 utilisateurs toulousains.

To Good To Go alimentation
© To Good To Go

L’application de lutte contre le gaspillage alimentaire To Good To Go a décidé d’investir physiquement la Ville rose en nommant une référente locale. Ce sera donc la “waste warrior” (nom donné aux salariés de l’application, ndlr) Julie Gagnaire qui sera chargée, à partir de cette semaine, d’aller directement à la rencontre des commerçants. L’objectif de cette initiative est d’être au plus près des réalités locales pour lutter encore plus efficacement contre le gaspillage alimentaire. Celui-ci représente encore 10 tonnes de nourriture jetées chaque année en France.

L’application est opérationnelle à Toulouse depuis janvier 2017. Aujourd’hui, elle compte 400 commerces partenaires et 65 000 utilisateurs dans la ville. Ensemble, ils ont déjà sauvé environ 400 000 paniers alimentaires. « Nous n’avons pas d’objectif chiffré pour les années futures. Notre but est de sensibiliser le plus de personnes possible pour lutter contre le gaspillage alimentaire », explique Luisa Ravoyard, chargée de communication chez To Good To Go. Absolument tous les commerçants proposant des produits alimentaires peuvent rejoindre l’application, qu’ils se situent en centre-ville ou en périphérie. Des commerces de Muret à Montauban, en passant par Tournefeuille ont déjà fait appel à cette solution pour revaloriser leurs invendus.

Revaloriser les invendus des commerçants toulousains

To Good To Go met en relation les commerçants de bouche et les utilisateurs pour permettre d’écouler à petits prix les invendus de la journée ou les produits frais qui approchent de la date limite de consommation. Une solution qui permet de réduire drastiquement les déchets, et donc de limiter le gaspillage alimentaire. L’application fonctionne sous forme de “paniers surprise”  dans lesquels les commerçants répartissent les produits invendus, et que les utilisateurs rachètent. « Nous avons des retours assez positifs puisque les consommateurs nous expliquent qu’ils découvrent des produits vers lesquels ils ne seraient pas forcément allés », souligne Luisa Ravoyard.

Au-delà de la stricte limitation du gaspillage alimentaire, l’objectif de l’application est de séduire le plus d’utilisateurs possible. D’abord, parce que les usagers achètent à prix réduit. Ensuite, parce que la solution assure une rémunération supplémentaire aux commerçants grâce à des produits qui, à la base, devaient finir à la poubelle. En moyenne, le prix du panier est égal à 1/3 ou 2/3 du prix initial. Laura Trova, responsable marketing du réseau de boutiques de la coopérative agricole Arterris et partenaire de l’application en témoigne : « Ceci nous permet de faire découvrir nos produits de qualité à des personnes faisant leurs courses sur le fil ou ayant par exemple de petits moyens. Ils peuvent ainsi se permettre de se faire plaisir via l’application, tout en faisant un geste pour la planète en luttant contre le gaspillage alimentaire. »

Renforcer la proximité avec les commerçants partenaires

En nommant une référente au niveau local, To Good to Go fait le pari de la proximité. « L’idée, c’est vraiment d’aller à la rencontre des commerçants sur le terrain pour pouvoir leur proposer la solution. Malgré le contexte actuel, il est important pour nous de garder ce contact humain et de préserver les liens », explique Luisa Ravoyard. Pour les commerçants toulousains, l’inscription se faisait, jusqu’ici, uniquement via le site, en remplissant un formulaire. Aujourd’hui, il sera désormais possible pour eux de réaliser ces démarches depuis leur boutique, avec l’accompagnement de Julie Gagnaire. Sarah Chouraqui, directrice générale de Too Good To Go, souligne : « Afin d’accompagner les commerçants dans leur démarche anti-gaspi, nous devons être au plus proche d’eux. Il est donc primordial de les rencontrer dans leur boutique. »

Alix Drouillat

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Le CHU de Toulouse ferme-t-il des lits en cardiologie par manque d’effectifs ?

Depuis près d'une semaine, des soignants du CHU de Toulouse sont en grève pour dénoncer un manque de moyens ainsi qu'une logique de ''fermeture...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...