À Toulouse, des militants d’ANV-Cop21 bloquent l’entrée d’une usine à béton

Une cinquantaine de militants de l’association Action Non-Violente ANV COP21 Toulouse a bloqué, ce mercredi 17 juin, l’entrée du site Lafarge Béton situé à Montaudran, pour protester contre « la réintoxication du monde ».

Dès cinq heures du matin, ce mercredi 17 juin, des militants de l’association ANV Cop21 se sont enchaînés au portail d’entrée et de sortie du site Lafarge Béton situé à Montaudran. À 8 heures, rejoints par plusieurs collectifs toulousains dont Extinction Rebellion et les Gilets Jaunes, ils étaient plus d’une cinquantaine à bloquer le site, dénonçant l’artificialisation des sols et la multiplication des grands projets de construction. Sur leurs banderoles, on pouvait lire : « Coulons les cimenteurs », « Laisse béton », « Le vivant avant tout ». « Alors que la crise sanitaire met en lumière les enjeux d’autonomie alimentaire et de résilience, il paraît absurde de continuer à bétonner les terres qui nous nourriront demain », déclare Quentin, militant ANV-COP21 Toulouse.

Une action pour le monde de demain

Les manifestants en appellent donc à une nouvelle façon de consommer et de produire : « La période de confinement qui a suivi la pandémie a permis d’entrevoir ce que serait véritablement un monde où l’industrialisme aveugle n’impose plus sa logique mortifère à l’ensemble du vivant. Avec le chaos climatique et l’extinction de la biodiversité, nous n’avons plus le choix, le monde d’avant ne doit pas reprendre » s’indigne Clarisse, militante ANV-COP21 Toulouse. Le blocage de l’usine a duré jusqu’au milieu de l’après-midi.

Source : Communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.