Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie

Fruit d’une large concertation qui a recueilli plus de 100 000 contributions citoyennes, le « Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie » vient d’être adopté. C’était un engagement fort de la présidente de Région Carole Delga qui a fait de l’alimentation la « grande cause régionale ».

Tout au long de l’année, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mené une concertation citoyenne inédite autour de l’alimentation. Le questionnaire lancé au printemps a confirmé l’intérêt et les attentes fortes des citoyens d’Occitanie sur cette question, que ce soit en termes de santé, d’économie, d’environnement, de culture…

La consultation menée à l’automne a permis aux habitants de fixer les actions prioritaires du « Pacte régional pour une alimentation durable » qui a été adopté par les élus régionaux réunis en assemblée plénière à Montpellier.

Construit autour de 6 orientations stratégiques, et adopté pour les 5 prochaines années, le Pacte montera en puissance dès 2019 à travers le lancement de 10 actions phares issues des contributions citoyennes :

-Accompagner les agriculteur.rice.s vers des pratiques visant à diminuer l’utilisation de pesticides et de traitements phytosanitaires de synthèse à travers des contrats de transition agricole durable.
-Organiser les assises régionales de la distribution alimentaire (grandes et moyennes surfaces, grossistes) pour soutenir les producteurs locaux dans leur droit à une juste rémunération.

-Développer et soutenir de nouveaux réseaux de distribution (magasins de producteurs, marchés, criées, e-commerce) pour augmenter l’achat de produits locaux au juste prix.

-Créer une centrale régionale alimentaire de produits locaux, bio et de qualité en partenariat avec les initiatives existantes.

-Initier les jeunes au bien manger et à l’utilisation de produits locaux, de qualité et de saison, par des cours de cuisine et des activités pédagogiques telles que la création d’un foodtruck pédagogique.

Valoriser et former les jeunes aux métiers de demain en agriculture, agroalimentaire et restauration en multipliant les rencontres avec les professionnels pour sensibiliser et susciter des vocations, et en s’appuyant sur les Cités des métiers et de l’orientation.

-Récompenser les initiatives exemplaires de lutte contre le gaspillage alimentaire et de réduction des emballages en allant vers l’objectif « Zéro plastique en resto’co ».

-Création d’un « Printemps de l’alimentation durable », manifestation citoyenne et festive autour de la question alimentaire.

-Favoriser le développement d’épiceries sociales, solidaires et ménagères et des initiatives d’accompagnement permettant à tous d’accéder à une alimentation de qualité.

-Accompagner financièrement la transition pour une meilleure prise en compte du bien-être animal, durant l’élevage, le transport et l’abattage des animaux.

Conformément aux résultats de la consultation citoyenne, un budget de 5M€ sera spécifiquement alloué à la mise en œuvre du Pacte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.