Avis favorable pour le futur Téléphérique Urbain Sud de Toulouse

Un avis favorable au dossier du futur Téléphérique Urbain Sud (TUS) de Toulouse a été rendu par la commission d’enquête. Le projet commandé par Tisséo Collectivités reliera l’université Paul-Sabatier, le CHU de Rangueil et l’Oncopole.

©Tisséo Collectivités

Reconnu d’intérêt général, le téléphérique toulousain devrait voir le jour fin 2020. La commission publique a approuvé les termes du projet après 36 jours d’examen, du 11 février au 18 mars et pas moins de 398 contributions. L’opération « T.U.S» a pour objectif la création en 2020 d’un transport par câble de trois kilomètres de long, franchissant la Garonne entre l’Oncopole et l’Université Paul Sabatier.

Les enjeux du projet consistent à la desserte en transport en commun de pôles majeurs de l’agglomération. Avec un budget estimé à 63 millions d’euros, il deviendra le téléphérique le plus long d’Europe. Dès 2006, Tisséo a mené des études pour déterminer la faisabilité de ce transport. La technique préconisée pour cette installation est celle des 3S, ou téléphérique débrayable. Équipé de deux câbles porteurs et un câble tracteur, ce dispositif permettrait de réduire le bruit mécanique de la machine.

Des réserves émises par la Commission

Toutefois, des craintes ont été émises concernant la nuisance sonore occasionnée pour les riverains. « Ainsi, considérant les inquiétudes du public sur la thématique acoustique, en particulier du Lycée Bellevue et afin de préserver les droits à titre compensatoire en cas de dépassement des seuils considérés, la Commission d’enquête exprimera une Réserve sur cet engagement dans le cadre de ses conclusions motivées. »

Les conditions de circulation aux abords des stations sont également à travailler pour le bon développement du dispositif : « Tisséo Collectivités et Toulouse Métropole devront en étroite concertation veiller à l’amélioration des conditions de circulation (fluidité) et de stationnement (éviter saturation) aux abords des stations du téléphérique et prendre des mesures, le cas échéant, complémentaires pour que la mise en service du téléphérique ne constitue pas un facteur aggravant dans ces domaines »

(Source : communiqué de presse)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.