Le Conseil départemental adopte deux schémas pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées

Le Conseil départemental adopte deux schémas pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées

Les élus départementaux, réunis en session mardi 16 octobre, ont voté les schémas départementaux en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, pour la période 2019-2023.

Depuis plus d’un an, le Département a engagé l’élaboration de ces deux schémas distincts, afin de mettre en place des politiques adaptées aux besoins concrets des publics concernés, qui favorisent l’autonomie. Pour cela, la collectivité a fait le choix d’une méthodologie participative afin d’associer les acteurs et les publics concernés à la définition de ces politiques. Plus de 1 100 personnes ont contribué aux réunions de concertation organisées par le Conseil départemental dans ce cadre.

Ces deux schémas répondent à quatre objectifs majeurs : agir pour une société plus inclusive, qui s’adapte au vieillissement de la population et aux problématiques des personnes handicapées, faciliter l’accès aux droits des publics concernés, accompagner les aidants, et soutenir les acteurs sociaux dans leurs missions.

Le schéma départemental en faveur des personnes âgées décline 24 actions concrètes, telles que : créer un restaurant itinérant type « food truck » qui permettra à la fois de créer du lien social et de favoriser une bonne alimentation des personnes vivant à leur domicile, mettre en place un nouveau dispositif de téléassistance plus moderne et plus efficace, développer une nouvelle offre d’accueil expérimentale pour les personnes dépendantes en grande précarité, créer un système de mise en relation entre l’offre et la demande des logements adaptés, poursuivre le déploiement des haltes-répit sur le territoire et diversifier les solutions d’accompagnement intermédiaires entre le maintien domicile et le placement en structure.

Le schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap comporte quant à lui 30 actions opérationnelles telles que : développer un nouveau dispositif de téléassistance, prendre en compte les besoins des personnes handicapées dans le plan d’aménagement des aires de covoiturage du Département, proposer une offre culturelle spécifique via notamment la Médiathèque départementale, faciliter l’accessibilité des documents administratifs de la collectivité, expérimenter un nouveau dispositif d’accompagnement à destination des familles monoparentales, renforcer les partenariats entre les structures d’accueil et déployer une nouvelle offre d’accueil de courte durée.

L’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap représente un enjeu de société majeur, dont le Conseil départemental prend pleinement la mesure. En effet, le Département mobilise, en 2018, 164 M€ en faveur des personnes âgées et plus de 182 M € en faveur des personnes handicapées. Ces budgets conséquents permettent notamment de financer l’Allocation personnalisée d’autonomie, dont bénéficient 30 000 personnes âgées, et de la Prestation de compensation du handicap, qui compte près de 10 000 bénéficiaires en Haute-Garonne.

“Avec l’élaboration de ces deux schémas, le Conseil départemental agit concrètement pour une société plus juste, plus inclusive, qui s’adapte aux besoins et aux projets de vie de chacun. Ils vont permettre d’adapter l’action sociale du Département envers les personnes en perte d’autonomie, mais également de créer des dispositifs innovants qui répondent à leurs attentes.

Chef de file de l’action sociale, le Département œuvre au quotidien pour favoriser le bien vivre des séniors et des personnes handicapées en Haute-Garonne” souligne Georges Méric.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.