lundi 26 octobre 2020
Les brèves du JT Jean Castex annonce des renforts policiers et judiciaires à Toulouse

Jean Castex annonce des renforts policiers et judiciaires à Toulouse

Comme annoncé, la raison principale de la venue du Premier ministre Jean Castex à Toulouse ce vendredi 9 octobre était sécuritaire. Il a signé, avec Jean-Luc Moudenc, le premier contrat de sécurité intégrée de France. A la clé, des renforts policiers et judiciaires pour la Ville rose.

Jean Castex et Jean-Luc Moudenc signent le premier contrat de sécurité intégrée ©Twitter mairie de Toulouse

“Les atteintes au biens et aux personnes à Toulouse sont deux fois supérieures à la moyenne des villes équivalentes”, lance Jean Castex. C’est pourquoi la Ville rose a été choisie pour être la première de France à signer un contrat de sécurité intégrée. Une nouvelle méthode qui vise à “mettre des mots sur les choses, et surtout des moyens sur la table”, précise le Premier ministre. “Il s’agit d’une approche globale associant tous les acteurs et jouant sur tous les leviers, de la prévention à la répression”, ajoute-t-il.

Concrètement, par ce contrat, l’Etat s’engage à renforcer les moyens humains et matériels de la police, tandis que la municipalité doit multiplier les agents de police municipale et la vidéosurveillance.

Le contrat de sécurité intégrée en chiffres

Ainsi, Jean Castex annonce que Toulouse bénéficiera de renforts à hauteur de 111 policiers supplémentaires d’ici fin 2021. Ils seront notamment affectés à l’intensification de la guerre contre la drogue et ses trafics. De même, après le quartier du Mirail, c’est celui des Izards qui intègre la liste des 48 quartiers de “reconquête républicaine” de France. “Il pourra bénéficier de ce dispositif renforcé avec l’arrivée de 15 policiers, dès 2021, et autant en 2022“, explique le Premier ministre.

Avec ces nouveaux contrats de sécurité intégrée, la municipalité de Toulouse s’engage de son côté à renforcer sa propre police municipale et à augmenter les zones vidéoprotégées, mais aussi à apporter aux forces de l’ordre comme aux fonctionnaires des services judiciaires, une aide concrète pour faciliter leur vie (logements, action sociale, accueil des familles…). Ainsi, “Toulouse a prévu la création de 100 postes de policiers municipaux d’ici 2025 et l’installation de 100 caméras de surveillance supplémentaires d’ici 2022”, constate Jean Castex.

Et de poursuivre: “Je souhaite que les polices municipales soient confortées et renforcées. Le gouvernement soutiendra la proposition de loi, bientôt examinée, qui étend les compétences des policiers municipaux en accroissant leurs prérogatives, notamment celle de pouvoir constater de nouvelles infractions.”

Quant à la justice, son budget national augmentera de 8% en 2021. Avec une priorité à la justice de proximité. A Toulouse, plusieurs magistrats du siège et du parquet vont être affectés et les délégués placés aux côtés des procureurs seront doublés.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport