mercredi 21 octobre 2020
Les brèves du JT Bailleurs sociaux et associations accompagnent les locataires en difficulté

Bailleurs sociaux et associations accompagnent les locataires en difficulté

Pour faire face aux conséquences sociales de la crise sanitaire, les bailleurs sociaux d’Occitanie et les associations de locataires d’Occitanie ont signé la Charte commune d’engagements en faveur des locataires en difficulté économique. Ils s’engagent localement à appliquer un accord validé nationalement.

CC Pxhere

Après avoir rendu publiques ensemble, cinq propositions communes (voir ci-dessous) pour soutenir les locataires, les bailleurs sociaux et les locataires ont proposé vingt engagements immédiats pour accompagner les publics fragilisés comprenant un repérage renforcé et partenarial des familles en difficulté, un contact rapide et systématique avec les ménages en difficultés économiques, la mise en place de dispositifs adaptés d’étalement du paiement des loyers ou des charges, la mobilisation des aides de droit commun mises en place par les collectivités locales ou l’Etat, et le suivi des locataires.
L’ensemble des engagements a été conçu dans un esprit de coconstruction avec les associations de locataires qui sera appliqué tout au long du processus, de la conception des mesures d’aides jusqu’au suivi du dispositif. Les acteurs du logement social d’Occitanie place la solidarité au cœur de cette charte.
Le Mouvement Hlm et les associations de locataires saluent les efforts déjà déployés sur le terrain pour renforcer, grâce au personnel de terrain, l’accompagnement social et le lien avec les personnes isolées, pour développer des dizaines d’initiatives de solidarité portées par des bénévoles associatifs et des habitants engagés au service de la cohésion sociale. Dans de nombreux organismes, la qualité et la permanence de la concertation locative ont été et sont déterminantes pour atténuer les effets de la crise.

5 propositions communes

Il faut aller plus loin ! Le Mouvement Hlm et les associations de locataires portent ensemble plusieurs propositions pour amplifier le soutien aux ménages qui se retrouvent fragilisés :
– Renforcer les Fonds de solidarité logement, actuellement très largement financés par les collectivités locales, par des moyens de l’Etat pour faire face à l’augmentation des besoins d’accompagnement ;
– Renforcer le soutien aux ménages fragiles et aux étudiants par une aide complémentaire de 200 euros correspondant au remboursement rétroactif des 5 euros d’APL retirés depuis 2017 et abroger cette mesure ;
– Le gouvernement doit prendre dès à présent l’engagement de revaloriser les aides au logement au-delà de l’inflation, pour compenser les nombreuses années de sous indexation;
– Prolonger le moratoire sur les expulsions pour les locataires jusqu’au 31 octobre 2020 ;
– Revenir dans la loi de finances pour 2021 sur les coupes budgétaires imposées au logement social (Réduction de Loyer Solidarité, hausse de la TVA…) pour un véritable plan de relance : plus de logements sociaux et très sociaux.

Source: communiqué de l’Union sociale pour l’habitat Occitanie

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport