AZF : l’ancien directeur de l’usine et la société Grande Paroisse définitivement condamnés

18 ans après l’explosion de l’usine AZF, la Cour de Cassation a rejeté ce mardi 17 décembre le pourvoi formé par la défense de Grande Paroisse et du directeur du site Serge Biechlin.

commémoration AZF 2018
Image d’archives ©Mairie de Toulouse

À moins que la défense saisisse désormais la cour européenne, c’est peut-être la fin d’une bataille judiciaire longue de 18 ans que la Cour de cassation a sonné hier mardi 17 décembre.

225 000 euros d’amende pour Grande Paroisse

Propriété du groupe Total, la société Grande Paroisse, qui exploitait l’usine AZF, a définitivement été condamnée, selon le droit français, à 225 000 € d’amende. Son ancien directeur, Serge Biechlin a, lui, écopé de 15 mois de prison avec sursis et 10 000 € d’amende.

“Une décision qui rend justice aux victimes”

“En rejetant le pourvoi, la Cour de Cassation vient après 18 ans de bataille du pot de terre contre le pot de fer, de rendre justice aux victimes, salariés et riverains de l’usine AZF”, ont déclaré l’Association des sinistrés du 21 septembre 2001, les familles endeuillées, l’association Plus jamais ça ici ni ailleurs, CGT et CGT industries chimiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.