Qui a droit à la nouvelle aide financière de la Caf pour partir en vacances ?

Huit Caisses d’allocations familiales (Caf) d’Occitanie, dont celle de Haute-Garonne, vont allouer une aide financière pour faciliter les départs en vacances des salariés modestes qui ont été en contact avec du public pendant le confinement.

vacances famille mer
CC AmandaE-Pixabay

Chaque année, entre 35 et 46% des Français ne partent pas en vacances. La mission nationale Vacaf, qui regroupe un réseau de 95 Caisses d’allocations familiales (Caf), dont celle de Haute-Garonne, facilite via deux dispositifs spécifiques le départ de nombreux foyers modestes : l’aide aux vacances familles (Avf) et l’aide aux vacances sociales (Avs).

Mais cette année, en plus des accompagnements classiques, s’ajoute une aide aux familles dont l’un des membres a été en contact direct avec le public pendant le confinement. Baptisé “Premières lignes“, ce dispositif est déployé en Haute-Garonne. Ainsi, 605 foyers du département pourront bénéficier d’une aide financière de 400 euros, soit une enveloppe globale de 242 000 euros.

“Il s’agit d’une nouvelle forme de solidarité à destination des salariés mobilisés dans le contexte de crise en première ligne, c’est-à-dire au plus près du public au sein de leur entreprise ou de leur institution”, précise la Caf. Pour la caisse, les employés qui ont continué à travailler malgré le confinement parce que leur profession ne leur permettait pas le télétravail, doivent être accompagnés pour pouvoir s’offrir un temps de répit.

Ainsi, toute personne disposant d’un petit salaire, travaillant dans le secteur privé ou public, peut bénéficier de ce dispositif. L’aide ouvrant droit à une participation financière et, éventuellement, à un accompagnement en fonction des situations.

Les modalités d’attribution de l’aide

Plusieurs conditions sont requises afin de percevoir l’aide “Premières lignes”. En effet, le salarié doit avoir perçu la prime d’activité au cours du mois d’avril et avoir, a minima, un enfant à charge.
De plus, le salarié resté mobilisé pendant la crise doit justifier d’une activité au contact direct avec le public, pendant la période des 8 semaines de confinement (soit du 17 mars au 10 mai inclus) pour un minimum 7 jours travaillés (consécutifs ou non).
Enfin, les familles ne doivent pas déjà être bénéficiaires de l’Aide aux vacances familles (Avf) ou de l’Aide vacances sociales (Avs).

Dans le courant du mois de juin ou tout début juillet, les familles potentiellement bénéficiaires ont reçu un mail les informant de la démarche à suivre pour bénéficier de l’aide.
Afin d’en bénéficier, le salarié doit faire compléter une attestation à son employeur justifiant qu’il a exercé une activité en contact avec du public pendant 7 jours (consécutifs ou non) sur la période du confinement (du 17 mars au 10 mai inclus) et transmettre cette attestation complétés et signés au service de Vacaf sur une messagerie spécifique.
Les familles bénéficiaires auront jusqu’à la fin de l’année 2020 pour profiter de cette aide.

Source: communiqué de la Caf de Haute-Garonne

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.