3e ligne de métro : Pas avant 2027 et des tarifs qui vont augmenter fortement

Ce matin, la Chambre régionale des comptes Occitanie à dévoilé deux rapports épinglant la gestion du projet de 3e ligne de métro à Toulouse, par Tisséo. Manque de sincérité des comptes et des appels d’offre, instabilité financière et doutes sur l’utilité du projet, les critiques sont nombreuses et de taille. Nous vous présentons les principaux points à retenir que nous détaillerons dans un prochain papier.

 

Un retard de plusieurs années

De “nombreuses irrégularités” ont été relevées par la Chambre régionale des comptes dans l’attribution des marchés de maîtrise d’œuvre. Ces irrégularités venant s’ajouter à des incertitudes de financement (notamment le montant définitif des subventions engagées par l’Etat) provoqueraient un retard incompressible d’au moins 18 mois sur le calendrier prévu. Déjà différé d’un an et finalement annoncé en 2025, la livraison de la 3e ligne de métro nedevrait pas avoir lieu avant 2027.

Une dégradation des conditions de mobilité

Pour Mme Gaëlle Fonlupt, premier conseiller à la Chambre régionale des comptes, le projet de 3e ligne de métro entraînera une “dégradation des conditions de mobilité”. En effet, ce projet centré sur la métropole et ses quartiers les plus industrialisés ne permettra d’absorber que 200 à 250 000 des 500 000 déplacements quotidiens supplémentaires générés par la croissance démographique de la ville, d’ici à 2025.

Une augmentation des tarifs importante et continue

Tisséo Voyageur, l’établissement public industriel et commercial (EPIC) à revu sa grille tarifaire, suivant les préconisations de cette même chambre qui avait été qualifiée de “généreuse mais injuste” dans un rapport précédent. Cette refonte totale effectuée en 2017, censée augmenter les recettes d’exploitation, n’évitera pas une “augmentation importante et continue” jusqu’en 2030. Environ 3% par an sur cette période.

Plus de détails dans un article à paraître demain.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.