Les autres formes du débat : Le cercle samoan

Certains mouvements comme celui des Colibris fondé par Pierre Rabhi, s’inspirent de pratiques ancestrales utilisées pour organiser la vie collective, à l’image du cercle samoan.

La méthode consiste à constituer deux groupes. Le petit cercle, au centre, est composé des quatre ou cinq personnes à l’origine du débat, qui exposent le contexte et les premiers arguments. Le reste de l’assemblée forme le grand cercle autour du premier et tout le monde peut intervenir dans la discussion en prenant place sur une chaise laissée libre au milieu. S’instaure ainsi une rotation permettant à chacun de s’exprimer sans pression.

colibri cercle samoan



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.