vendredi 23 avril 2021

Contact

EconomieHaute-Garonne : un repli historique de l'économie en 2020

Haute-Garonne : un repli historique de l’économie en 2020

Secteurs d’activité, taille des entreprises, territoires les plus touchés par la crise… La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Toulouse Haute-Garonne dresse le bilan exhaustif d’une année historique pour l’économie locale.

économie Haute-Garonne
A l’image de la filière aéronautique, l’ensemble de l’économie locale a été fortement impactée par la crise sanitaire en Haute-Garonne

Rendez-vous traditionnel pour l’économie locale, l’enquête de conjoncture réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) Toulouse Haute-Garonne et la Direction régionale de la Banque de France avait une dimension forcément particulière cette année. Elle devait en effet dresser un bilan exhaustif d’une année hors-norme pour les entreprises du département.

Baisse de 15% de chiffre d’affaires en moyenne, en Haute-Garonne

Plus de 1 800 entreprises ont participé à cette enquête, représentant 87 000 salariés. Et en moyenne, le choc lié à la crise sanitaire a provoqué une chute de 15,7% de leur chiffre d’affaires sur un an. « Sur l’ensemble, deux tiers des sociétés déclarent une baisse d’activité en 2020. Malgré l’ampleur du choc, les entreprises ont su s’adapter et activer les dispositifs d’aide limitant le repli des effectifs salariés à -2,6 % », précise Philippe Robardey, président de la CCI Toulouse Haute-Garonne.

Les grandes entreprises plus touchées

Si aucune entreprise n’est épargnée par les difficultés, l’enquête permet toutefois de noter des situations hétérogènes selon les secteurs, les tailles d’entreprises et les territoires. Premier enseignement, les grandes entreprises, celles comptant plus de 50 salariés ont payé un plus lourd tribut avec une baisse de CA de 19% en moyenne, contre -11% pour les PME de 10 à 49 salariés et -8,7% pour les TPE.

Choc plus violent au sein de la métropole toulousaine

En ce qui concerne la localisation, il ne faisait pas bon être dans le périmètre de la métropole en 2020. Le secteur, qui concentre le plus d’entreprises, est forcément le plus touché avec des volumes d’affaires qui s’y contractent à hauteur de -18,4%. Un repli qui se diffuse également en première couronne (-7,3%) et deuxième couronne (-6%), tandis que l’activité des entreprises du Comminges, par exemple, ne recule que de 0,9%, à titre de comparaison.

Le boulet de l’aéronautique

Enfin, lorsque l’on se penche sur les secteurs d’activité, ce sont sans surprise l’industrie, les services aux entreprises autant qu’aux particuliers, les hôtels-cafés-restaurants et toutes les activités soumises à des restrictions administratives, qui sont les plus impactés. Dans l’industrie, la baisse de CA atteint en moyenne 25,2%. Et le choc est encore plus violent pour la seule filière aéronautique (-33,%).

Des trésoreries plutôt épargnées

Malgré ces chiffres historiques qui peuvent donner le tournis, l’enquête se veut toutefois rassurante sur certains aspects. « Ainsi, 75 % des dirigeants se montrent confiants sur leur santé financière et témoignent de trésorerie préservée, notamment grâce aux prêts garantis par l’État », souligne Philippe Robardey. De même, l’enquête formule les projections pour 2021 sur la base d’hypothèses les plus réalistes étant donné les nombreuses incertitudes actuelles.

Un rebond timide espéré en 2021

Et sur la base des données recueillies auprès des entrepreneurs haut-garonnais, la CCI table sur un rebond d’activité de +5,1% d’ici la fin de l’année. 53 % des entreprises prévoyant une augmentation de leur chiffre d’affaires. Dans le détail des principaux secteurs, l’industrie progresserait de + 6,2 % (contre une chute de 25,2% en 2020). Les services se développeraient à hauteur + 6,6 % (-13,7 % en 2020). Le BTP-Immobilier progresserait de + 4,7 % après le retrait de -10,3 % et le commerce connaîtrait une croissance limitée de + 1,9 % atténuant le repli de – 3,7 %.

Une trajectoire qui permettrait d’améliorer les rentabilités d’exploitation sans toutefois retrouver le niveau d’activité de 2019, ni renouer avec l’embauche. Les prévisions pour 2021 évoquent ainsi une poursuite des réductions des effectifs à hauteur de – 0,5%.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Covid-19 : 1,7 million de doses de vaccins administrées en Occitanie

En Occitanie, plus d'1,7 million de doses de vaccins contre la covid-19 ont été administrées. À ce stade, près de 440 000 personnes sont...

Covid-19 : un taux de reproduction du virus assez bas en Haute-Garonne

En Haute-Garonne, le taux de reproduction de la covid-19 est inférieur à 1, ce qui signifie que le nombre de contaminations est actuellement en baisse. Toutefois,...

Covid-19 : Liste des 37 centres de vaccination à Toulouse et en Haute-Garonne

Le département de la Haute-Garonne compte 37 centres de vaccination publics contre la covid-19. Les injections de vaccins se font sur rendez-vous. Auterive : Centre...

Le TFC éliminé de la Coupe de France par le GFA Rumilly-Vallières

Hier soir, le Toulouse Football Club (TFC) s’est incliné face à l’équipe du GFA Rumilly-Vallières (0-2), sur la pelouse du Parc des Sports d’Annecy....

Quelle heure, quelle chaîne ? Tout savoir sur le quart de finale GFA-TFC

COUPE DE FRANCE - Ce soir (18h45), le Toulouse Football Club (TFC) affronte les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières pour le quart de finale...

Toulouse : 98 postes de policiers et gendarmes seront créés en 2021

En déplacement, ce lundi 19 avril, à Montpellier, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires avant 2022. Le...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img