[Dossier] Des organismes pour accompagner les artistes

À Toulouse, deux collectifs accompagnent les artistes au quotidien. Rencontre avec Courts circuits culturels et Artscenica. 

// Par Rémi Khélif

Le collectif Courts circuits culturels

accompagner les artistes Collectif Courts Circuits Culturels toulouse
©FranckAlix/JT

Fondée en 2016, cette association locale est née d’un désir de rassembler les artistes d’horizons différents au sein d’une même structure.Plus qu’un accompagnement, elle met également des outils à disposition des artistes pour les aider dans leurs projets. Jeremy Dunne du label Nuance Records” bénéficie de leur soutien. « Nous réalisons un film. Le collectif nous a prêté du matériel et nous a permis d’obtenir des contacts. C’est un levier pour nos projets », explique-t-il. La troupeLe Cercle des danseurs disparus” a elle aussi fait appel à eux : « Il facilite grandement les choses notamment en terme administratif. Il y a également un vrai soutien humain. »

www.reseau-culture.com

 

 

L’association Artscenica pour accompagner les artistes

accompagner les artistes Artscenica toulouse
©DR

Ce collectif fait partie du paysage culturel toulousain depuis 15 ans. Il a pour mission d’aider les artistes à se professionnaliser. L’association apporte un soutien adapté en fonction des porteurs de projets. Le comédien, David Ramuscello, collabore avec Artscenica depuis six ans, il confie : « Il y a un accompagnement de A à Z dans la gestion de mes dossiers. M’occuper de l’URSSAF, de la retraite, des contrats d’intermittent du spectacle, bref, l’administratif est quelque chose de vraiment complexe. Je ne suis pas apte à prendre tout ça ene main. Le fait que l’association me suive, me conseille, cela me permet de me concentrer sur la partie créative de mon métier. »  

www.artscenica.fr


Ce papier vous a plu ? Profitez également des autres articles qui composent notre dossier de la semaine : 

Culture : moins de budgets, plus de solidarité

4 solutions pour financer les projets culturels

À La Chapelle, le culte de la liberté

Tournefeuille, terreau de culture

Des cafés associatifs à l’école du système D

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.