Agenda : Poésie, stickers, espace et football… pour ce week-end du 15 et 16 février

Agenda. En ce week-end du 15 et 16 février bien ensoleillé, le JT vous propose une sélection d’activité pour sortir le nez de chez vous. Un festival de poésie, une exposition de stickers, la nouvelle attraction pour les petits à la Cité de l’espace et un match du TFC au Stadium. Tous les goûts sont permis.

Le festival “La Poésie est dans la rue” balaie la pub d’un coup de plume

La poésie est dans la rue © Cave Poésie René-Gouzenne
La poésie est dans la rue © Cave Poésie René-Gouzenne

Pas de marque ou de logo… Juste un curieux inventaire poétique. Pendant deux semaines, les panneaux publicitaires de la ville de Toulouse accueillent de surprenantes affiches. Dans le cadre de l’événement “La Poésie est dans la rue“, organisé par la Cave Poésie du 5 au 19 février, les promeneurs pourront découvrir les vers de l’auteur Éric Arlix. Une démarche pleine de cohérence pour cet écrivain et éditeur fasciné par la novlangue (langage visant à anéantir la pensée, ndlr) et les modèles contemporains du business. Au travers d’une dizaine d’extraits de son poème “La tête dans les nuages”, celui-ci nous plonge dans un inventaire déroutant qui dépeint un monde fragile et paradoxal.

Infos pratiques :
Partout dans la métropole
Du 5 au 19 février

 

Le festival international de stickers à Toulouse

festival international de stickers

L’association Tlseslap présente la 5e édition du Festival International de Stickers à Toulouse jusqu’au 22 février 2020. Le F.I.ST, pour les intimes, est la réunion, dans un lieu unique, de petits morceaux d’œuvres d’art qui seraient habituellement vus au détour d’une rue, sur un poteau de signalisation ou bien haut perché sur une gouttière. Le street art comprend de nombreuses pratiques et techniques artistiques dont celle du sticker, du graffiti, du pochoir, des mosaïques ou des installations. Un véritable chamboulement et une réappropriation de l’art contemporain par les artistes. L’art urbain s’exprime surtout dans l’espace public mais pas que..! C’est pourquoi Tlseslap sort du cadre en choisissant de faire le lien entre la rue et la galerie pour montrer d’autres facettes plus méconnues de ce courant artistique alternatif.
Le festival collecte les contributions envoyées à travers le monde par les artistes, acteurs du mouvement “sticker art”. La grande majorité des oeuvres reçues sont utilisées pour l’exposition sur des installations originales, le reste est mis à disposition du public pendant toute la durée de l’événement. Curieux ou collectionneurs, vous serez plongés dans un univers à part, un espace de création éphémère et de partage où l’exposition entre en interaction avec ses participants.

Infos pratiques :
Au Lieu Commun et à la galerie 22M2
Jusqu’au 22 février

 

L’espace à la portée des enfants

La Cité des Petits © Cité de l'Espace
La Cité des Petits © Cité de l’Espace

La Cité de l’espace vient d’ouvrir la Cité des petits : un lieu d’exposition de 350 m² dédiés aux enfants de 4 à 8 ans pour les initier aux secrets des fusées et de l’astronomie. Un petit pas pour un bout de chou, mais un bond de géant dans l’univers passionnant de la conquête spatiale. Les jeunes visiteurs pourront fabriquer, en équipe, leur propre fusée, vivre toutes les étapes du lancement d’un module spatial, réaliser des expériences sensorielles dans des environnements qui stimulent l’imaginaire, se déguiser ou encore découvrir des vidéos ludiques et inédites sur des sujets fondamentaux.

Infos pratiques :
À la Cité de l’espace de Toulouse
Entrée comprise dans le billet d’accès au parc

 

Un effectif presque complet pour le TFC qui accueille Nice

C’est une bonne nouvelle pour le Toulouse Football Club : l’infirmerie se vide ! Le leader de l’équipe Max-Alain Gradel, l’attaquant Yaya Sanogo, mais aussi Matthieu Dossevi, William Vainqueur, Kelvin Amian et Nicolas Isimat-Mirin sont de nouveau opérationnels. Ils ont tous repris les chemins de l’entraînement et devraient pouvoir figurer sur la feuille de match ce samedi pour la réception de l’OGC Nice. Seule ombre au tableau, la blessure du gardien Lovre Kalinic qui avait été recruté au mercato d’hiver pour pallier la baisse de forme de Baptiste Reynet. Celui-ci retrouve donc sa place et devra être performant pour regagner la confiance de son coach Denis Zanko. Les Violets, presque au complet, devront confirmer une bonne prestation à Marseille le week-end dernier, même si le résultat final n’a pas été en leur faveur (1-0).

Infos pratiques :
Samedi 15 février à 20h
Au Stadium
Billetterie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.