mercredi 21 avril 2021

Contact

SportsLa Women’s French Cup et l’école AMOS signent un partenariat

La Women’s French Cup et l’école AMOS signent un partenariat

L’école Amos et la Women’s French Cup s’associent pour devenir la AMOS Women’s French Cup. Un partenariat entre deux structures qui ont grandi mutuellement. Une association qui bénéficie, à l’événement, à l’école mais aussi au sport féminin dans son ensemble. 

L’association s’est faite en toute logique. D’un côté la Women’s French Cup, le premier tournoi de football féminin professionnel d’Europe. De l’autre l’AMOS, l’école de commerce du sport à Toulouse. Implantée dans la Ville rose en septembre 2017, la première édition de la WFC venait tout juste de se terminer quand les classes accueillaient les premiers élèves de l’école.

Les deux structures ont alors grandi ensemble. Dès l’année suivante, l’école Amos apportait son soutien au projet. Ainsi, les étudiants ont joué un véritable rôle dans la préparation des compétitions. La Women’s French Cup a toujours ouvert ses portes aux stagiaires et bénévoles AMOSciens.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape franchie dans la collaboration entre la WFC et l’AMOS. L’école devient partenaire de l’événement. De ce fait, la compétition est renommée la AMOS Women’s French Cup pour au moins trois ans.

« Ce partenariat est très important pour nous, car il est dans la continuité de nos efforts pour le sport féminin. Et ce combat qui vise à reconnaître la même légitimité aux sportives qu’aux sportifs, est quelque chose qui nous anime depuis plusieurs années et c’est pour cela que l’on a voulu soutenir par notre partenariat la Women’s French Cup » explique Patrick Touati, le président fondateur du groupe AMOS.

La prochaine Amos Women’s French Cup se joue en août

Après une édition 2020 annulée en raison du Covid-19, les élèves de l’école AMOS vont être aux premières loges de l’organisation de la prochaine compétition qui devrait se dérouler au début du mois d’août. « Les opportunités offertes par ce partenariat sont multiples pour aujourd’hui et surtout pour demain » estime Camille Naude, la fondatrice de l’événement. « Le but, c’est de continuer à grandir, nous, à notre échelle, de réellement devenir un événement d’envergure nationale et demain internationale, comme le groupe AMOS qui se déploie aujourd’hui sur tout le territoire et également à l’étranger. »

Grâce à ce partenariat, ce n’est pas que la AMOS Women’s French Cup qui est gagnante, mais tout le monde du sport féminin. 

Articles en rapport

Quelle heure, quelle chaîne ? Tout savoir sur le quart de finale GFA-TFC

COUPE DE FRANCE - Ce soir (18h45), le Toulouse Football Club (TFC) affronte les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières pour le quart de finale...

Toulouse : 98 postes de policiers et gendarmes seront créés en 2021

En déplacement, ce lundi 19 avril, à Montpellier, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires avant 2022. Le...

Covid-19 : taux d’incidence en hausse et hospitalisations en baisse en Ariège

Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé daté du 19 avril monte que la situation épidémique de la Covid-19 semble se calmer dans...

Les ménages de Haute-Garonne fortement impactés par le premier confinement

L’Insee Occitanie révèle que les conséquences financières du premier confinement ont été plus importantes chez les ménages de la Haute-Garonne et du littoral. La...

Toulouse : Les commerçants arrivent sur l’application de dons alimentaires HopHopFood

HopHopFood, association qui lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire, se développe à Toulouse. Lancée en France en 2016, son application mobile propose...

TFC – Châteauroux : des absents du côté de Toulouse

Ce soir, à 20h, le TFC affronte Châteauroux au Stadium. À 6 matches de la fin de saison, une victoire est nécessaire pour le...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img