mercredi 23 juin 2021

Contact

SportsChampionnat d'Europe de natation : 6 toulousains qualifiés et des chances de...

Championnat d’Europe de natation : 6 toulousains qualifiés et des chances de médailles

Jusqu’au 23 mai, les championnats d’Europe de natation se déroule en Hongrie. 6 nageurs toulousains, des Dauphins du T.O.E.C, sont qualifiés. Point sur leurs chances de réussite à Budapest.

6 toulousains aux championnats d'Europe. Licence Pixabay
6 Toulousains aux championnats d’Europe. Licence Pixabay

6 des 34 nageurs français qualifiés pour les championnats d’Europe sont licenciés au club toulousain des Dauphins du T.O.E.C. Assia Touati, Joris Bouchaut, Jonathan Atsu, Antoine Herlem, Antoine Viquerat et Léon Marchand représentent la France, du 17 au 23 mai, à Budapest, en Hongrie.

Assia Touati, championne d’Europe en titre

La nageuse des Dauphins du T.O.E.C participera à ses deuxièmes championnats d’Europe. Lors de sa première participation, en 2018, à Glasgow, en Ecosse, elle avait brillé en équipe en remportant le relais 4x100m. Cette année, Assia Touati est également engagée dans le relais français du 4x100m nage libre et aura donc pour objectif de conserver ce titre. Elles se sont d’ailleurs aisément qualifiées pour la finale qui aura lieu ce lundi à 19h.


Sur le plan individuel, Assia Touati sera engagée sur le 100m nage libre et essaiera de se qualifier pour une demi-finale. Plus d’espoir, sur le 200m nage libre où la nageuse est aussi qualifiée, grâce à un titre de vice-championne de France et un temps en dessous des 2min (qu’elle a réalisé sur le championnat de France). La Toulousaine devrait atteindre les demies-finales, en revanche, elle devra batailler pour valider son ticket pour la finale.

1ère expérience pour les Antoine

Antoine Viquret a été couronné champion de France, en décembre dernier, à la surprise générale, sur le 100m et 200m brasse. Deux titres qui lui permettent de se rendre en Hongrie pour représenter la France dans ces deux épreuves. Un championnat d’Europe qui sera sa première compétition internationale. Le jeune homme de 22 ans s’y rend donc sans pression, et aura pour objectif d’engranger de l’expérience pour le futur. Ce matin, il a été éliminé dès les séries du 100m, il lui reste donc le 200m où il essayera d’atteindre les demies-finales.


Tout comme Antoine Viqueret, Antoine Herlem va vivre sa première expérience avec l’équipe de France de natation. Ce dernier, âgé lui aussi de 22 ans, sera en lice sur le 200m dos, et comme son coéquipier, il y ira sans pression, dans le but de prendre de l’expérience.

Joris Bouchaut et Jonathan Atsu, les habitués

Joris Bouchaut n’en est pas à ses premiers championnats d’Europe. En effet, il a déjà participé à 3 éditions. Il s’est qualifié en 400m nage libre, mais a été éliminé en séries ce matin. Le toulousain, né en Guadeloupe, disputera également le 800m nage libre, et il nage dans des temps qui pourraient lui permettre d’accéder à la finale de l’épreuve.


Jonathan Atsu est vice-champion de France du 200m nage libre. Une performance qui l’a qualifié pour ces championnats. En 2018, il avait déjà participé aux championnats d’Europe, où il avait été éliminé en demies-finales. Lors des derniers championnats de France en 2020, il a nagé en 1’47’47, performance qui lui permettrait de se qualifier facilement en demies-finale et de viser une place en finale. Toujours sur 200m, mais cette fois-ci en relais avec l’équipe de France, le nageur des Dauphins du T.O.E.C tentera de faire mieux que la 6ème place obtenu en 2018.

Léon Marchand, la future star

Le plus jeune des nageurs toulousains, qui vient de fêter ses 19 ans, se rend à ses premiers championnats d’Europe. Ce jeune prodige de la natation française, et pur produit toulousain, a réalisé des championnats de France 2020 de haute volée. Léon Marchand termine vice-champion de France du 100m papillon et du 400m 4 nages, et champion de France sur le 200m papillon et sur le 200m 4 nages. Performance remarquable qui lui permet d’être aligné sur le 200m papillon en Hongrie, où il devrait pouvoir se qualifier pour la finale de l’épreuve et engranger de l’expérience.

Le pensionnaire des Dauphins du T.O.E.C disputera également l’épreuve du 400m 4 nages. Une épreuve où il pourrait briller. En effet, en mars dernier, il a battu le record de France de la discipline et s’il nage dans les temps de son record, le jeune toulousain pourrait prétendre à une médaille. Léon Marchand sera aussi en lice sur le 200m brasse, mais contrairement aux deux autres épreuves il aura surement du mal à performer.

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img