vendredi 28 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésVaccination : piqûre de rappel

Vaccination : piqûre de rappel

PROTECTION. Les Français sont les champions du monde du scepticisme envers les vaccins. Depuis les premières découvertes de Pasteur au XIXe siècle et la mise en sommeil de certaines maladies comme la tuberculose grâce à de vastes campagnes de vaccination, comment en est-on arrivé à ce qu’une partie de la population remette en doute le principe même des vaccins ? La situation interroge en tout cas les autorités et les professionnels de santé. Pour dépassionner le débat, ils plaident pour davantage de pédagogie et d’information, et ainsi permettre à chacun de démêler le vrai du faux.

Vaccination piqure de rappel
© Hélène Ressayres

Les vaccins ont de moins en moins la côte en France. L’obligation depuis début 2018 d’en inoculer 11 pour tous les enfants nés à partir du 1er janvier est venue relancer le débat. Si l’on en croit Jocelyn Raude, maître de conférences à l’École des Hautes Études de Santé Publique (EHESP), il ne s’agit pas d’un effet de loupe médiatique mais bien « d’un basculement considérable ». Ce sociologue a notamment analysé les données recueillies par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), devenu aujourd’hui Santé publique France. Tous les cinq ans, l’institution mesure dans son Baromètre santé, l’adhésion des Français à la vaccination.

« Les premiers signes de fièvres sont apparus à la fin des années 1990, à l’époque de la campagne de vaccination contre l’hépatite B. Cette dernière a été un fiasco », souligne Jocelyn Raude. Des données contradictoires sont en effet publiées laissant penser qu’il existait un lien entre la vaccination contre ce virus et le diagnostic de syndromes de Guillain-Barré, une maladie auto-immune inflammatoire du système nerveux. Bernard Kouchner, alors ministre de la Santé, a décidé de suspendre la campagne. « Il s’est avéré qu’il n’y avait finalement pas de lien », explique le chercheur. Cela n’a pas eu d’impact immédiat sur la confiance accordée aux vaccins. En 2010, 90% des Français s’y déclaraient favorables. Le retour de bâton s’est surtout fait ressentir à partir de 2010, à l’époque de la grippe H1N1. « Le taux de Français défavorables est passé à 40%. C’est considérable », souligne Jocelyn Raude. En 2015, l’inquiétude se tasse, mais deux Français sur dix se disent réticents.

« En 5 ans, le taux de Français défavorables à la vaccination est passé de 10 à 40 % »

Ils s’avèrent même être les champions mondiaux du scepticisme. Selon une vaste étude menée en 2015 dans 67 pays par des chercheurs britanniques, plus d’un Français sur quatre estime que les vaccins ne sont pas des produits sûrs. C’est le pays qui enregistre le plus de méfiance. Une situation qui s’explique par plusieurs facteurs d’après Jocelyn Raude : « Le niveau de confiance dans les institutions est historiquement bas en France. À cela s’ajoute un développement assez important des médecines alternatives comme l’homéopathie ou la naturopathie qui sont enclines à émettre des doutes sur l’innocuité de ces substances. Et enfin, les réseaux sociaux sont saturés par des messages critiques envers la vaccination. » Pour lui, les informations institutionnelles ont tendance à être mal référencées sur les moteurs de recherche. Les premiers résultats mènent vers des sites relayant notamment de fausses allégations.

Problème, cela peut avoir un impact sur la couverture vaccinale. « Entre 2008-2009 et ces dernières années, elle a baissé pour la grippe. Pourtant, ce vaccin ne comporte aucun adjuvant, qui est en général la principale source de craintes », souligne Jocelyn Raude. Ce phénomène se vérifie à Toulouse et en Occitanie. Selon le Baromètre santé 2016, 56,2 % des personnes âgées de 65 à 75 ans ont déclaré ne pas avoir été vaccinées contre la grippe lors de l’hiver 2015-2016 en Occitanie. 16,3% d’entre eux prétendent que ce vaccin est inefficace et 13,3 % ont peur des effets indésirables.
Difficile, pour l’heure, de savoir si l’obligation vaccinale va accentuer ce désamour. Les premières enquêtes sortiront à la fin du mois.

Source : UNICEF

Dossier : Vaccination : piqûre de rappel

 

Articles en rapport

Pluie météo

Tarn-et-Garonne. Après les inondations, les travaux estimés à 288 000 euros

Le conseil départemental du Tarn-et-Garonne a établi une première estimation financière des travaux à effectuer...
Cali concert guitare

Concerts, films, spectacles : 4 idées de sorties à Toulouse ce week-end

Derniers jours du festival des Lanternes, chanson française, comédie grinçante ou encore projections de films...
vaccibus vaccination Haute-Garonne

Covid-19. Dernière tournée du Vaccibus en Haute-Garonne

Le Vaccibus, déployé dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, entame sa...
barreau Toulouse magistrats justice

Toulouse. Un second site judiciaire est prévu pour 2040

Face aux délais déjà longs et à l’augmentation de la population, un second site judiciaire...
Haute-Garonne grève enseignants parents élèves classe école éducation

Covid-19. Dix écoles et un collège fermés dans l’académie de Toulouse

Onze établissements scolaires, soit dix écoles et un collège, sont fermés à cause de la...
Cats on Trees

Cats on Trees : le duo Toulousain fait son retour avec son nouvel album « Alie »

Le duo Toulousain Cats on Trees revient sur le devant de la scène avec la...
Métro Tisséo

Toulouse. Des déviations mises en place pour les travaux de la 3e ligne de métro

Des déviations sont mises en place pendant les travaux de construction de la troisième ligne...
signature microcredit municipal

Le Crédit Municipal et l’UDAF 31 ensemble pour le microcrédit

Le 11 janvier dernier, le crédit municipal de Toulouse et l’UDAF 31 ont signé une...
vignerons

Occitanie. Une étude sur l’exposition aux pesticides dans les zones viticoles

Une étude est menée en ce moment sur l’exposition des populations aux pesticides aux abords...

Haute-Garonne. Réouverture du col du Portillon vers l’Espagne

Fermé depuis un an, le col du Portillon en Haute-Garonne, qui permet de se rendre...
activité économique Occitanie usine ciment

Tensions d’approvisionnement et de main-d’œuvre, deux freins à la reprise de l’activité en Occitanie

Malgré une légère amélioration de la situation, le manque de main d’œuvre et la pénurie...

Occitanie. Un casting pour des figurants dans un film d’Houda Benyamina

La production du prochain film d’Houda Benyamina organise un casting à la recherche de figurants...
Garantie Jeunes aides pour les jeunes

Toulouse. La métropole lance un site local d’offres d’emploi

Toulouse Métropole propose désormais un site internet d’offres d’emploi sur son territoire. Il répertorie déjà...
Terra 2

Tarn. Un appel à manifester contre le projet Terra 2 des Portes du Tarn

Une déclaration de rassemblement a été déposée auprès de la préfecture du Tarn en vue...
Archipel Citoyen propose une prime de 50 à 100 euros pour la protection des livreurs à vélo ©Franklin Heijnen

Toulouse. Uber Eats, Deliveroo, Just Eat. Les livreurs de repas en grève ce jeudi

Les livreurs de repas des applications Uber eats, Deliveroo et Just eat sont en grève...

Eric Dupond-Moretti participe aux États généraux de la justice à Perpignan

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Morreti sera présent aux États généraux de la justice...
Georges Méric Haute Garonne Voeux 2022

Revenu de base et Assemblée citoyenne… les mesures phares de la Haute-Garonne en 2022

Afin de renforcer le « bouclier social » et de « réenchanter la politique »,...

Pollution de l’air. Voici les mesures mises en place en Haute-Garonne

La Haute-Garonne est touchée par un nouvel épisode de pollution de l'air ce jeudi 27...
projets Albi 2022 ville

Les grands projets de la ville d’Albi pour l’année 2022

Maison de quartier, mise en accessibilité des écoles, salle de musculation… Voici une sélection des...
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img