dimanche 9 mai 2021

Contact

ActualitésRéouverture des bars, restaurants, cinémas... « C’est une délivrance », « Nous...

Réouverture des bars, restaurants, cinémas… « C’est une délivrance », « Nous avons hâte »,

Délivrance pour les bars et restaurants et les lieux culturels et sportifs. Fermés depuis l’automne, la plupart des établissements à Toulouse n’ont pas ouvert leur porte depuis l’automne 2020. Le 19 mai, certains pourront enfin ouvrir leur porte. 

Un verre de bière
Un verre de bière

Ils attendaient ce moment avec impatience. Cinémas, bars, restaurants, musées, salles de spectacle et de concert, et salles de sport, ils sont dans les starting-blocks prêts à accueillir la clientèle. Fermés depuis l’automne, c’est près de sept mois plus tard qu’ils verront leur établissement prendre vie. Premiers sur la liste, les milieux culturels se réjouissent de cette réouverture le 19 mai. Au musée Les Abattoirs à Toulouse, la nouvelle enchante. « Nous avons hâte ! Nous sommes ravis ! Nous attendions cette nouvelle avec impatience », répond le service communication.

Reste désormais à appliquer les protocoles sanitaires. La porte-parole poursuit : « La directrice du musée est actuellement avec le ministre de la Culture (ce vendredi 30 avril, NDLR) pour connaître toutes les restrictions et les programmations,  Nous ne connaissons pas encore les jauges car elles sont en train d’être communiquées. Mais nous sommes prêts. »

Des délais très courts

Entre excitation et nouvelle programmation, le cinéma l’American Cosmograph doit quant à lui gérer l’urgence. « Nous sommes très contents, mais les délais sont très courts. Pour ce qui est de l’accueil des spectateurs nous sommes prêts. L’organisation dépend de la production et tout cela va prendre du temps. » A la réouverture, le cinéma communiquera certainement ses films à la semaine. Mais derrière l’envie et l’impatience, l’American Cosmograph craint que ce fonctionnement ne pose problème aux spectateurs.

Du côté des salles de spectacle et de concert, l’état d’esprit est le même et l’improvisation maître du jeu.« Nous allons devoir inventer ! », répond le directeur de la programmation de la salle de concert le Bijou, Pascal Chauvet. « Mais nous avons l’avantage d’être une structure souple et nous sommes en capacité de réagir très vite. Nous serons donc à même de pouvoir programmer rapidement. »

Néanmoins, en dépit de l’enthousiasme, la nouvelle reste fraîche et surtout très floue.  Avec une réouverture des terrasses également prévue pour le 19 mai, certains bars, restaurants et même lieux de spectacle restent sur la réserve. C’est le cas de la salle du Bikini et du Délirium Café qui ne souhaitent pas s’exprimer avant la publication du décret officiel. 

Vers une autre réouverture le 9 juin

Pour d’autres, il faudra en revanche patienter jusqu’au 9 juin avant de retrouver leur établissement de nouveau rempli, comme le restaurant La Verrière. « Nous n’avons pas de terrasse, donc il faudra attendre », concède Cécile Bourg, gérante du restaurant. Mais nous avons hâte et sommes vraiment contents de pouvoir de nouveau partager et exercer notre métier. Ce sont pour nous les derniers mois difficiles. »

Bien que l’endroit proposait déjà la vente à emporter, il ne semble pas encore paré pour accueillir sa clientèle au sein du restaurant : « Nous allons faire revenir nos équipes en amont car il faut se remettre dans le bain. Nous devons créer une carte, faire la cuisine et de nouveau s’adapter au protocole sanitaire. »

Les salles de sport sont également concernées par la réouverture début juin. Le gérant de l’Orange Bleu à Cugnaux se réjouit de disposer d’un calendrier. « C’est une délivrance. Nous perdions de l’argent tous les mois et les aides n’étaient pas suffisantes donc nous sommes dans l’impatience. Le seul problème est que nous ne connaissons pas encore le contexte de réouverture. »

Pour l’heure, la salle de sport se prépare au même protocole anti-covid qu’en juin 2020. Elle limitera son nombre de places et d’espaces avec une reprise à l’extérieur selon la météo. « Nous espérons quand même qu’il y ait du monde. Les chiffres en Espagne sont bons, nous aimerions que la France suive la même voie », réplique le gérant.

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

Articles en rapport

TFC – Caen : Toulouse s’impose et croit toujours en la montée

Le TFC s’est imposé 3-0 samedi soir face à Caen. Les buts de Dejaegere, Bayo et Ngoumou redonnent du souffle aux Violets. Toulouse peut...

Les moussaillons du Stade Toulousain échouent à Toulon

Le Stade Toulousain s’est incliné ce samedi soir 44-10 à Mayol. Une lourde défaite pour les jeunes du Stade Toulousain. Malgré cette déroute, Toulouse...

RCT – Stade Toulousain : fin de première période difficile pour Toulouse

Alors que le Stade Toulousain maîtrisait son match, les dernières minutes de la première mi-temps se sont révélées fatales. En quelques secondes, le RCT...

TFC – Caen : le dernier espoir

Ce soir à 20h, le TFC reçoit Caen pour un match de la 37ème journée de Ligue 2. La défaite n’est pas envisageable pour...

Un concert hommage à Quentin Tarantino en ligne 

Même si on parle de déconfinement depuis quelques jours, les concerts dans des salles remplies vont devoir attendre encore un peu. C’est pourquoi, le...

Lot : trois nouvelles communes reconnues en état de catastrophe naturelle

En début d’année, le Lot, la Dordogne et la Cère sont sortis de leurs lits. Ces cours d’eau ont débordé en raison des fortes...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img