mercredi 14 avril 2021

Contact

Actualités Une plateforme toulousaine aide les restaurateurs à recruter pour leur réouverture

Une plateforme toulousaine aide les restaurateurs à recruter pour leur réouverture

Alors que le secteur de la restauration fait partie des plus impactés par la crise sanitaire, deux Toulousains lancent Jobs & Chefs, une plateforme de recrutement dédiée aux professionnels de la cuisine. L’objectif est de pallier le manque de main-d’œuvre auquel devront faire face les restaurants à leur réouverture.

restaurant cuisine cuisiniers
© Pixabay

Depuis plus d’un an, les restaurateurs avancent dans l’incertitude, jonglant entre réouverture partielle et fermeture complète, ce qui les empêche de former leurs équipes. Les dispositifs de chômage partiel mis en place par le gouvernement ont permis de maintenir certains emplois, mais nombre d’établissements rouvriront dans une situation d’extrême fragilité. « Nous allons être confrontés à un énorme manque de main-d’œuvre lorsque nous pourrons à nouveau accueillir nos clients », affirme Philippe Belot, vice-président de l’Union des Métiers et des Industries Hôtelières de la Haute-Garonne (UMIH 31). « Aujourd’hui, il manque 30 à 40 % de personnels dans les 1 900 restaurants de la métropole de Toulouse », poursuit-il.

Des offres d’emploi incertaines

Les promesses d’embauches restent très incertaines dans le secteur, notamment parce que les dates de réouverture ne sont, pour l’instant, pas fixées. Le gouvernement attendant que toutes les personnes à risque soient vaccinées, aux environs de la fin du mois de mai. « Nous ne savons pas où nous allons. Nous ne pouvons donner aucune assurance en termes de continuité d’emploi. Comment voulez-vous recruter une personne dans ces conditions ? » questionne Philippe Belot.

Financièrement, certains restaurants ne peuvent pas se permettre de recruter. Pourtant, la réouverture ne pourra pas se faire sans main d’œuvre. « Nous devons embaucher pour travailler correctement si tout ré-ouvre d’un coup. En même temps nous devons dégager de l’argent pour rembourser les prêts et renflouer notre trésorerie. C’est une spirale infernale », déplore le vice-président de l’UMIH31.

Pour l’heure, aucune solution n’a été trouvée. Pourtant, si l’embauche n’a pas lieu, le manque de personnel pourrait engendrer des mesures drastiques, comme la diminution de l’offre sur la carte ou la suppression de tables, au moment de la réouverture, où l’affluence sera la plus élevée.

Désertion du secteur

« Beaucoup de grands établissements ont déjà lancé des campagnes de recrutement mais ils ne trouvent pas preneurs », affirme Philippe Belot. Selon lui, ce phénomène s’explique par plusieurs facteurs, notamment la lassitude face à cette situation incertaine, poussant le personnel à se reconvertir dans d’autres secteurs. « De plus, il va falloir remettre au travail des personnes qui n’ont travaillé que quatre mois dans l’année. Elles ne sont plus habitués au rythme effréné de la restauration », souligne-t-il.

D’autant que le marché de l’emploi dans le secteur était déjà très tendu avant la crise sanitaire. « Il y avait déjà entre 160 000 et 200 000 emplois non-pourvus dans la filière », poursuit Philippe Belot. De plus, depuis le début de la crise, les restaurants sont désignés comme étant des lieux de transmission du virus, ce qui pourrait, selon lui, freiner les demandeurs d’emploi qui souhaitent se tourner vers la restauration : « Forcément, ils n’ont pas envie d’aller travailler dans des lieux qualifiés de dangereux. »

Une plateforme toulousaine de recrutement pour les métiers de la cuisine

Dans ce contexte économique difficile, deux frères et sœurs toulousains, Hélène et Clément Gallais, ont lancé Jobs & Chefs : une plateforme digitale consacrée au recrutement des professionnels de la cuisine (chefs, commis, plongeurs etc.). « Certains restaurateurs sont en train de former leurs équipes pour la réouverture. Il existe énormément de recruteurs qui proposent du travail. Nous tentons donc de les mettre en relation avec les demandeurs d’emploi », explique la jeune femme. L’inscription est gratuite pour les restaurateurs jusqu’au 15 juin 2021, et le restera pour les postulants.

Sur le site, les recruteurs publient des offres d’emploi et les candidats enregistrent leurs profils en renseignant leurs expériences et leurs diplômes. Ils peuvent ensuite se contacter. « Les restaurateurs consacrent en moyenne une heure par jour au recrutement. L’objectif est donc de leur faire gagner du temps en facilitant la démarche, surtout au moment où tout va s’accélérer », termine Hélène Gallais.

Alix Drouillat

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...