Quelles sont les mesures de la Région Occitanie pour le déconfinement ?

Un mois après la mise en place d’un premier plan d’urgence de 250 millions d’euros, Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie a annoncé de nouvelles mesures économiques et la commande de 16 millions de masques de protection.

visioconf Delga Région
Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie ©Région Occitanie

Le lendemain de la présentation du plan de déconfinement à l’Assemblée nationale par Édouard Philippe, le Premier ministre, Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie a fait le point sur les aides économiques et sur les nouvelles mesures prises par la collectivité. Outre des aménagements du plan d’urgence économique afin de s’adapter à une crise qui s’inscrit dans la durée, la Région a notamment commandé 16 millions de masques de protection. Des masques FFP1, FFP2 et chirurgicaux destinés aux professionnels de santé et du secteur médico-social mais également 6 millions de masques grand public en tissu. Ces derniers seront distribués gratuitement à la population, à partir du 6 mai, par voie postale ou par le biais des municipalités dans les petites communes. « Même si ce n’est pas directement une compétence de la Région, nous avons souhaité répondre à l’urgence. Pour cela, nous avons investi 20 millions d’euros sur notre budget à la place de l’État », justifie Carole Delga qui juge insuffisant l’approvisionnement, au niveau national, annoncé par l’exécutif.

Transports et scolarité

Avec l’annonce d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai, la Région se mobilise pour garantir des conditions sanitaires optimales dans ses services. À commencer par le transport scolaire qui devrait reprendre avec la réouverture des écoles primaires et maternelles. « Dans chaque car, des masques seront mis à disposition des enfants et des chauffeurs. Nous estimons que, si nous respectons les recommandations en matière de distanciation sociale, nous pourrons transporter 25 % des effectifs habituels », détaille Carole Delga qui assure également que les véhicules seront désinfectés quotidiennement.

Au niveau des transports collectifs, la présidente de la Région a annoncé une reprise progressive de la circulation des Trains régionaux (TER). Dès la semaine du 11 mai, 40 % des trajets seront assurés avant de monter à 75 % en fin de mois. « Nous nous assurons qu’il y ait un point d’eau et du savon dans tous les trains ainsi que des distributeurs de gel hydroalcoolique dans tous les autocars de nos lignes régulières. Les 20 000 abonnés TER bénéficieront de masques textiles qui leur seront fournis par la Région », garantit la présidente avant de rappeler que l’usage des transports publics est priorisé pour les salariés ne pouvant pas être en télétravail. Les autres étant invités à continuer leur activité depuis leur domicile.

Aide alimentaire

Face au constat d’une précarité qui augmente de façon significative et s’inscrit dans la durée, Carole Delga a souhaité mettre en place un plan ”Bien manger pour tous”. Une manière de maintenir l’aide alimentaire aux enfants des familles les plus démunies qui bénéficient habituellement de la gratuité des cantines scolaires. La Région s’engage donc à acheter des produits frais à des producteurs locaux qui seront confiés aux associations solidaires et caritatives afin d’être redistribués. « Ces paniers, qui pourront contenir de la viande, des fruits et légumes ou des produits laitiers, seront proposés en priorité aux familles de lycéens », précise Carole Delga. En attendant la réouverture des établissements secondaires, les cuisines des lycées prépareront des plats qui pourront compléter ces paniers ou être distribués aux cantines des écoles primaires rencontrant des difficultés à s’approvisionner.

Relance économique sur la durée

« Dans le cadre du premier plan d’urgence de soutien aux entreprises que nous avions mis en place, plus de 2 000 demandes ont déjà été instruites au mois de mars », rappelle Carole Delga avant d’annoncer une « reconfiguration de ces aides ». L’objectif étant de s’adapter à la situation et de s’inscrire dans la durée. Deux ou trois ans selon la présidente. Un fond local de 80 millions d’euros sera mobilisé, à partir du mois de juin, afin de soutenir particulièrement les secteurs du tourisme, du commerce local et de l’artisanat. Un appui qui se concrétisera par des avances de trésorerie ou une subvention, à hauteur de 70 % de la facture, pour les entreprises qui se verraient obligées de s’équiper avec des dispositifs de protection, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus.

Enfin, la Région travaille à l’élaboration de contrats de filière spécifique pour la viticulture et certains secteurs du tourisme, à la création de Pass tourisme et loisirs pour inciter les habitants à découvrir leur territoire ainsi qu’à l’élaboration d’un plan Ader de sauvetage de la filière aéronautique. Un dispositif exceptionnel dont la présidente, qui attend un diagnostic plus précis et un engagement de la communauté européenne, n’a pas encore dévoilé le montant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.