lundi 8 mars 2021
Actualités Le Conseil d’Etat annule les autorisations d’effaroucher les ours dans les Pyrénées

Le Conseil d’Etat annule les autorisations d’effaroucher les ours dans les Pyrénées

En 2020, trois ours ont été tué par l’homme dans les Pyrénées. Pour éviter que cela se reproduise, le conseil d’Etat vient de prendre une décision.

ours pyrénées
©Férus

Par décision du 4 Février 2021, le Conseil d’Etat annule la possibilité d’autoriser l’effarouchement des ours à l’aide de tirs non-létaux (dit “effarouchement renforcé”) prévu dans l’arrêté ministériel du 27 juin 2019.

Comme les associations l’affirment depuis le début, ce texte ne respectait pas le cadre légal dans lequel il serait possible de déroger à l’interdiction de perturbation intentionnelle de l’espèce protégée et prioritaire qu’est l’ours brun, même à titre expérimental comme avait tenté de le justifier l’Etat.

En clair, effaroucher les ours “à l’aide de tirs non-létaux” est illégal, en plus d’être inefficace. Toutes les autorisations accordées par les Préfets des départements pyrénéens sur la base de ce texte sont donc annulées.

l’Etat a autorisé et mené des actions illégales, potentiellement dangereuses, mais cela a encore retardé le développement des mesures de protection légales et efficaces : gardiennage et rassemblement nocturne des troupeaux, utilisation de chiens de protection.

Il va maintenant falloir reprendre ce travail avec l’ensemble des acteurs concernés sur de meilleures bases. Les associations n’imaginent pas que l’Etat ignore ce jugement du Conseil d’Etat et continue d’effaroucher les ours en 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport