samedi 25 septembre 2021

Contact

PlanèteBellefontaine Clean Challenge, les jeunes nettoient leur quartier

Bellefontaine Clean Challenge, les jeunes nettoient leur quartier

Une vingtaine d’enfants du club de foot de l’Association sportive Toulouse Mirail ont prêté main forte aux agents d’entretiens pour nettoyer leur quartier, dans le cadre de l’opération Bellefontaine Clean Challenge.

Bellefontaine Clean Challenge ASTM
Les jeunes du club de foot de l’ASTM participent au Bellefontaine Clean Challenge © ASTM

Chaque jours, les agents d’entretien ramassent entre 500 et 800 kilogrammes de déchets dans les rues du quartier Bellefontaine. Alors, ce mercredi 21 avril, au cours d’une opération baptisée Bellefontaine Clean Challenge, une vingtaine d’enfants âgés de 11 à 12 ans et licenciés de l’Association sportive Toulouse-Mirail (ASTM) se sont relevé les manches pour faire place nette dans leur quartier.

Pendant une heure, pince à la main, ces jeunes footballeurs ont ramassé tous les déchets qu’ils ont trouvé sur leur chemin : mégots, bouteilles vides, papiers, etc. « Les enfants ont été ravis et très impliqués. Un agent leur a tout d’abord montré comment se servir de la pince et du chariot puis il les a guidé sur une tournée qui avait été réservée pour l’occasion », se félicite Abdelaziz Ait Hamd, directeur sportif de l’ASTM, l’association à l’origine de l’opération.

Trois sacs de déchets récoltés

Par petits groupes, pour respecter les mesures de distanciation, les enfants ont donc collecté près de trois sacs poubelles de déchets abandonnées sur la voirie. « C’est un projet que nous avons monté en partenariat avec la régie du quartier. L’objectif était de sensibiliser les enfants à la protection et la préservation de l’environnement. Avec le réchauffement climatique, c’est une sujet qui est d’actualité. Or, notre rôle d’éducateur ne s’arrête pas aux limites du terrain. Nous ne pouvons pas dissocier l’éducatif du sportif », explique l’éducateur.

Dès demain, un deuxième groupe partira pour une nouvelle tournée, avant de rejoindre le stade. « L’entraînement, après la collecte, c’est un peu la récompense », relève Abdelaziz Ait Hamd

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img