samedi 5 décembre 2020
Les brèves du JT Trois Maisons des internes pour lutter contre les déserts médicaux dans le...

Trois Maisons des internes pour lutter contre les déserts médicaux dans le Tarn-et-Garonne

Afin de lutter contre les déserts médicaux, le conseil départemental du Tarn-et-Garonne s’est engagé dans la création de trois maisons des internes. Ces logements permettent de garantir un accueil adapté aux étudiants des métiers de la santé et, ainsi, de les inciter à s’installer sur le territoire.

Maison internes Saint-Nicolas-de-la-Grave
La future maison des internes de Saint-Nicolas-de-la-Grave © Conseil départemental Tarn-et-Garonne

Avec la création de trois Maisons des internes à Valence d’Agen, Caussade et Saint-Nicolas-de-la-Grave, le département du Tarn-et-Garonne espère inciter les étudiants en médecine à effectuer les stage sur le territoire et, à terme, à s’y installer. En effet, ces logements, basés sur le principe de la collocation, permettent de leur garantir un accueil adapté aux étudiants des métiers de la santé (médecine générale, médecine spécialisée et professions paramédicales). Un projet unique en Occitanie, élaboré dans le cadre du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP), co-piloté avec la sous-préfecture de Castelsarrasin.

Le Tarn-et-Garonne aux petits soins avec les étudiants en médecine

Par ailleurs, la création de ces Maison des internes s’inscrit dans un plan plus large d’accueil de ces étudiants. La collectivité s’est notamment engagé à identifier une référent local pour les internes. En plus de les accompagner sur la question du logement ou dans leurs démarches administratives, celui-ci sera chargé de les réunir durant leur stage pour leur faire découvrir le territoire.

« Cette nouvelle politique permet aussi de contribuer à la valorisation des centre-bourg, puisque les projets se situent à proximité ou au cœur des centres historiques des communes », précise le conseil départemental qui s’est déjà engagé dans la création de trois de ces maisons. La première, celle de Valence d’Agen, devrait entrer en service dès le mois de novembre. Les deux autre devraient ouvrir leurs portes au printemps prochain.

Maison des internes de Valence d’Agen

Cette première Maison des internes, qui devrait accueillir à ses trois premiers étudiants dès le mois de novembre, est adossée à la Maison de Santé Pluridisciplinaire des Deux Rives située à Valence d’Agen, qui regroupe plus de 35 praticiens et une annexe du CMP de l’hôpital de Montauban, au sein d’un bâtiment de plus de 1500 m2.

Maison des internes de Caussade

Ce futur hébergement, prévu pour le mois de mars 2021, se trouve dans le centre historique, sur la place du Fil, récemment réhabilitée. La maison des internes pourra accueillir jusqu’à six internes et étudiants en santé en stage sur la commune de Caussade et ses alentours.

Maison des internes de Saint-Nicolas-de-la-Grave

Située dans un quartier résidentiel à proximité du centre-ville historique, cette maison des internes dispose d’un jardin arboré et propose quatre chambres individuelles. Elle devrait être livrée en mars 2021. Les internes et étudiants en santé pourront y faire leur stage à St-Nicolas-de-la-Grave, Beaumont-de-Lomagne, Castelsarrasin ou Moissac.

(Source : communiqué de presse)

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport