Happening au Capitole pour des cirques sans animaux

Un happening pour dénoncer la captivité des animaux dans les cirques. L’association Paris Animaux Zoopolis invite les toulousains à se réunir, devant le Capitole de Toulouse à 12h30, ce lundi 26 août. 

cirque animaux zoopolis © Ludovic Sueur - PAZ
© Ludovic Sueur / PAZ

L’association Paris Animaux Zoopolis organise un hapenning, ce lundi 26 août à 12h30 sur la place du Capitole, pour demander à Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, de s’opposer publiquement à la présence d’animaux dans les cirques. L’association souhaite ainsi inciter le gouvernement à légiférer sur la question afin d’en “finir avec l’emprisonnement des animaux dans les cirques en France”.

Le vendredi 22 mars 2019, suite aux sollicitations de Paris Animaux Zoopolis le Conseil Municipal de Toulouse avait débattu un vœu #CirqueSANSanimaux déposé par le groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) de Toulouse. Dans un communiqué de presse, Paris Animaux Zoopolis rappelle que ce vote s’était soldé par un rejet à une voix près et que Jean-Luc Moudenc s’était opposé, sans toutefois donner de consignes de vote à sa majorité.

La Fédération des Vétérinaires Européens juge la captivité incompatible avec les besoins des animaux

“Dans les cirques, les animaux sont emprisonnés à vie. À cela s’ajoute la violence du dressage, qui a pour objectif de soumettre les animaux. On constate des stéréotypies (troubles du comportement) qui marquent un état d’anxiété chronique. Par exemple, les fauves tournent en rond pendant des heures”, dénonce l’association qui manifeste régulièrement aux abords des cirques détenant des animaux en captivité.

Paris Animaux Zoopolis rappelle également que la Fédération des Vétérinaires Européens s’est positionnée de manière claire en 2015 en faisant état d’une “impossibilité absolue (pour les cirques itinérants) de répondre à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux {des animaux sauvages}” et “recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d’interdire l’utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l’Europe”.

L’Autriche, l’Italie, la Belgique, la Bulgarie, le Portugal, l’Irlande et le Royaume-Uni ou encore la Croatie ont déjà interdit la présence d’animaux sauvages dans les cirques.

(Source : communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.