samedi 31 octobre 2020
Les brèves du JT Toulouse bientôt capitale européenne de la météo ?

Toulouse bientôt capitale européenne de la météo ?

Le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme cherche une nouvelle ville ou s’installer. En raison du Brexit, le CEPMMT est contraint de quitter le Royaume-Uni. Toulouse pourrait être la ville idoine et devenir la capitale européenne de la météo.

Et si Toulouse devenait la capitale européenne de la météo ? La réponse à cette question, devrait être donnée avant la fin de l’année. Cette interrogation se pose en raison du Brexit. Le centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, CEPMMT pour l’instant basé à Reading au Royaume-Uni cherche à s’installer dans une nouvelle ville en Europe.

Sans hésiter, la France a proposé la candidature de la Ville rose. Il faut dire que le choix est logique puisqu’en ce qui concerne la météorologie, Toulouse est bien placée. C’est ici qu’est déjà installé Météo France. Après la capitale française, Toulouse pourrait devenir maintenant la capitale européenne de la météo

Pour parvenir à ses fins, le centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme a toute une branche d’étude dans la filière spatiale. Notamment le service Copernicus, un programme d’observation de la terre pour surveiller la qualité de l’air et le changement climatique. Dans ce secteur spatial aussi, Toulouse excelle. De nombreuses structures ont déjà fait le choix de la Ville rose comme le CNES.

Si Toulouse est choisie par le centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, entre 150 et 250 experts pourraient venir également s’installer dans la Ville rose. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport