Près de 2 millions d’euros de subvention pour la Cité éducative du Mirail

L’État accompagnera avec près de 2 millions d’euros la Cité éducative mise en place dans le quartier prioritaire du grand Mirail à Toulouse pour la période 2020-2022.

© Pixnio

En Haute-Garonne, 1,950 million d’euros bénéficieront à la Cité éducative des quartiers prioritaires du grand Mirail à Toulouse, sur 3 ans. Au niveau national, 100 millions d’euros sont mobilisés pour d’ici à 2022, pour la réussite des jeunes de 0 à 25 ans qui grandissent dans ces quartiers. Ce sont les enveloppes budgétaires qu’ont dévoilées, ce jeudi 20 février, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement. Pour l’ensemble de la région Occitanie, ce sont 4 731 millions d’euros dont bénéficie la région. « Ces moyens permettront de financer des actions concrètes, pour conforter le rôle de l’école, promouvoir la continuité éducative dans les quartiers, et ouvrir le champ des possibles aux enfants et aux jeunes ». Des plans d’action seront déployés en partenariat avec les collectivités, l’État et les associations.

Lutter contre les déterminismes

En Haute-Garonne, la ville de Toulouse a depuis la rentrée 2019 déjà mis en place la Cité éducative du grand Mirail pour fédérer tous les acteurs actifs dans le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire (acteurs éducatifs, associatifs, culturels, sportifs, familles) pour accompagner chaque jeune depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle. Les quartiers prioritaires de la politique de la ville font face à de forts enjeux économiques et sociaux avec un taux de pauvreté de 40 % en moyenne et un chômage deux fois et demie supérieur au reste du territoire. Comme l’explique Jean-Michel Blanquer : « C’est par l’école qu’il est possible de lutter à la racine contre les déterminismes et les assignations, c’est par l’école qu’on élève le niveau général et qu’on œuvre à la justice sociale. Les Cités éducatives, dont le cœur est le collège du quartier, vont permettre de fédérer tous les acteurs et d’offrir aux enfants une éducation de qualité sur le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire ».

Source : communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.