lundi 26 octobre 2020
Les brèves du JT Plus besoin de réserver pour accéder aux piscines de Toulouse

Plus besoin de réserver pour accéder aux piscines de Toulouse

Finies les réservations de créneaux, les sept piscines municipales qui ont rouvert leur porte à Toulouse sont de nouveaux en accès libre.

Piscine Léo Lagrange ©Mairie de Toulouse

Depuis leur réouverture le 22 juin, les piscines municipales de Toulouse n’étaient accessibles que sur rendez-vous. Pour faire respecter la distanciation physique, des créneaux de réservation avec des plages horaire d’1h30 avaient en effet été mis en place. C’est désormais terminé puisque les sept piscines qui accueillent actuellement les nageurs sont à nouveau en accès libre.

Le protocole sanitaire toujours en vigueur

Le protocole sanitaire, lui, reste en vigueur : vous devrez ainsi porter un masque jetable ou en tissu hors natation et respecter une distance de deux mètres avec les autres nageurs. Vous devrez également être muni d’un bonnet de bain dans le bassin, d’un gel douche ou savon personnel et de gel hydro alcoolique. Enfin, vous ne pourrez pas apporter de matériel personnel supplémentaire.

Les piscines concernées et leur horaire d’ouverture :

Alex Jany (10h30 à 20h)
Bellevue, (du lundi au vendredi de 7h à 8h30 et 10h30 à 20 heures; samedi et dimanche de 10h30 à 20h)
Castex (10h30 à 20h)
Jean-Boiteux (10h30 à 20h)
Nakache été (10h30 à 20h)
Papus (10h30 à 20h)
Toulouse-Lautrec (10h30 à 20h)

Afin de fluidifier les entrées, l’accès au bassin est facilité pour les nageurs qui ont un abonnement ou une carte 10 entrées.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport