mardi 27 octobre 2020
Les brèves du JT La Maison des familles de Toulouse accueille les familles en difficultés éducatives

La Maison des familles de Toulouse accueille les familles en difficultés éducatives

Un nouveau lieu d’accompagnement vient d’ouvrir à Toulouse pour aider les familles en difficulté sociales, économiques et relationnelles. La Maison des familles propose un mode d’intervention sociale original, centré sur les parents.

©Maison des familles

Mardi 4 février, les représentants des collectivités locales partenaires et les associations Fondation Apprentis d’Auteuil, ATD Quart-Monde, Cités Caritas et le Secours Catholique, à l’initiative du projet, ont inauguré la première Maison des Familles d’Occitanie. Cette dernière offre un véritable “lieu de rencontre” aux familles isolées ou en situation de précarité, leur permettant notamment de reprendre confiance en leurs capacités
éducatives.
Son but : leur proposer un lieu ressource d’écoute et de partage entre parents, professionnels et bénévoles, pour accompagner les parents dans leur rôle éducatif et les aider à rompre leur isolement. Depuis son ouverture en septembre 2019, la Maison des Familles de Toulouse a déjà accueilli plus de 60 familles, dont 45% de familles monoparentales.

Mobilisation collective des acteurs publics et privés

Située au 189 de la rue du Faubourg Bonnefoy, la Maison des Familles de Toulouse est la 15e à ouvrir ses portes en France et la première à s’implanter en Occitanie.
Pensée sur un modèle inspiré d’un dispositif québécois, la Maison des Familles vise à offrir un lieu d’écoute, de partage et d’entraide aux parents et aux enfants, en  développant autour d’eux un cadre sécurisant et valorisant, s’appuyant sur les compétences individuelles de chacun.
Ce projet inédit à Toulouse voit le jour grâce au soutien de l’État, Toulouse Métropole, la Mairie de Toulouse, ainsi que la Caf de la Haute-Garonne, mais également de Fonds privés (Fondation Banque Populaire Occitane, Primonial Reim, Fondation Macif, Fondation Monoprix, Valiantys, Britvic, Fondation Joanita Lorica, Fondation
La Balustrade) et donateurs particuliers.
La Maison des Familles reçoit également le soutien du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

La Maison des Familles : un complément à l’offre existante

Le concept de Maison des Familles déjà développé dans plusieurs villes de France, joue un rôle dans la prévention. La Maison des Familles propose en effet un accompagnement à la parentalité et au-delà (logement, école, etc.). Un accompagnement qui s’adapte particulièrement aux besoins des familles en situation de
vulnérabilité et de précarité sociale, économique et relationnelle. Elle est complémentaire des structures et/ou dispositifs existants d’accompagnement à la parentalité avec lesquels elle travaille en partenariat.
« Le travail mené avec nos partenaires sociaux, comme les assistantes sociales par exemple, est crucial pour rendre ce lieu ouvert et accessible au plus grand nombre. L’enjeu principal de la Maison des Familles est de créer du lien, établir une relation de confiance avec les familles que nous accueillons. La structure même de notre local contribue à la réussite du concept. », explique Marc Beauvais, président de la Maison des Familles de Toulouse. « C’est pourquoi nous avons choisi d’aménager notre lieu d’accueil comme une “maison” autour des espaces de vie, avec une grande cuisine ouverte sur une salle à manger et un salon, permettant de favoriser les échanges et ainsi la notion de “transmission”. », ajoute-t-il.

Le fonctionnement de la Maison des Familles

Fruit d’une dynamique collective pour rompre la solitude et l’isolement, le succès de la Maison des Familles réside dans un fonctionnement ouvert, libre et simple :
– Elle ne nécessite pas d’inscription.
– Les amplitudes horaires sont larges afin de favoriser un accueil libre. Lundi et mardi de 9h à 17h, mercredi de 9h à 17h30, jeudi et vendredi matin de 9h à 12h30.
– L’accès est gratuit.
– L’accueil y est anonyme.
– Un accueil libre permettant aux familles de décider collectivement les temps d’animation de la Maison des Familles, ou tout simplement partager des moments de convivialité.
– Des équipes disponibles pour orienter, mettre en relation ou encore faciliter les démarches.
« Ici, on part du positif pour valoriser les compétences de chacun afin de contribuer à retrouver une certaine confiance en soi et réassurer les compétences parentales des familles. », explique Charlène Senegas. « Par exemple, lever les empêchements individuels de chacun est la première étape pour amener les familles à s’impliquer et construire autour de projets collectifs, qui alimentent alors la prise de confiance de chacun », ajoute-t-elle.
Un mode d’intervention sociale original, avant tout centré sur les parents, où l’initiative est laissée aux familles dans un principe de coéducation et d’échanges entre pairs, dans un rapport de proximité et de convivialité. Accompagner les familles, les aider à développer leurs talents et leur envie d’agir, sans les juger ni leur imposer des solutions toutes faites, telle est la mission de la Maison des Familles.
« La plupart des familles qui se rendent à la Maison des Familles n’avaient auparavant jamais poussé la porte d’une autre structure sociale. Ce qui démontre bien que nous avons une vocation à créer du lien avec les personnes les plus isolées. », ajoute Charlène Senegas enthousiaste au sujet des débuts de cette première Maison des Familles d’Occitanie.

 

Source: Communiqué Maison des familles

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport