jeudi 15 avril 2021

Contact

Les brèves du JT Les dispositifs de l’État pour les personnes sans-abri en Haute-Garonne

Les dispositifs de l’État pour les personnes sans-abri en Haute-Garonne

En complément du dispositif hivernal, qui est prolongé de 2 mois, des dispositifs spécifiques sont mis en place pendant la crise sanitaire, par les services de l’État en Haute-Garonne.

© Lionel Allorge

Les services de l’État en Haute-Garonne ont mis en place des dispositifs spécifiques pendant la crise sanitaire afin de protéger les plus vulnérables. Parmi ceux-là, de nouvelles places sont créées pour répondre à l’accueil des sans-abri, des lieux sont ouverts pour les malades, des circuits de distribution de repas s’organisent, les maraudes sanitaires se mettent en place et le travail de coordination entre l’État et les partenaires
associatifs s’amplifie.

100 nouvelles places d’hébergement

Une première réponse dans la prise en charge des personnes sans-abri a été apportée par l’ouverture de 100 places supplémentaires, permettant notamment d’accueillir des familles vulnérables. À cette fin, l’ouverture d’un premier hôtel se fera dès ce mercredi 25 mars, un accueil progressif d’entrée dans les lieux se fera sur orientation du 115, et ce, jusqu’à la fin de cette semaine. Dès lors, une livraison de plateau-repas sera effective pour assurer l’entrée à l’hôtel des premiers sans-abri accueillis. Par ailleurs, un à deux sites sont en cours de création pour répondre à l’accueil et au desserrement de nouvelles personnes.

90 places d’hébergement pour les personnes malades

Deux centres spécialisés sont prévus pour héberger les personnes atteintes du Covid 19 : l’un est ouvert depuis le 18 mars au sein de l’école de la Patte-d’oie à Toulouse (50 personnes) et géré par le CCAS. L’autre, à la Ramée (Toulouse) ouvrira en fin de semaine (40 personnes) et sera géré par la Croix-Rouge française. Leur vocation est prioritairement d’accueillir les malades sans-abri qui ne relèvent pas d’une hospitalisation, mais aussi les malades des structures collectives d’hébergement dont les capacités d’isolement sont réduites. Ces personnes sont accueillies en chambres individuelles ou dans des
lieux collectifs séparables. L’accès à ce dispositif se fait sur avis
médical. Un conventionnement est réalisé entre le gestionnaire de la
structure et l’ARS. Une équipe sanitaire dédiée garantit le suivi des
personnes jusqu’à disparition totale des symptômes.

270 places d’hébergement de nuit désormais ouvertes le jour

Certaines structures de jour ont dû fermer leur accueil, mais les structures suivantes, en accueillant désormais les personnes sans-abri jour et nuit, viennent majoritairement compenser les places manquantes. La Croix-Rouge française pour le centre d’hébergement d’urgence Junod a élargi le 18 mars ses places d’accueil à des modalités H24 (précédemment accueil de nuit). Ce centre a une capacité de 121 hommes. L’association Espoir, quant à elle, est passée en H24 pour son centre d’hébergement D’un jour à l’autre, pour une capacité de 20 femmes. Le CCAS de Toulouse a élargi les horaires du centre d’hébergement Antipoul à H24 depuis le 16 mars, pour une capacité de 120 personnes. L’association « Le Relais » à Saint-Gaudens envisage enfin de passer en H24 (10 places).

Les maraudes se poursuivent

8 équipes de maraudes motorisées, représentant une quarantaine de personnes, œuvrent auprès des sans-abris et dans les squats. 2 maraudes sanitaires ont été créées. Elles sont coordonnées par Médecins du monde et réalisent des actions de santé mobile de prévention, sensibilisation, repérage et orientations de personnes qui pourraient présenter des symptômes. Le rappel des gestes barrières est systématiquement effectué auprès des publics vulnérables.

Une plateforme pour trouver de nouveaux bénévoles

Le préfet salue « l’action des associations de sécurité civile qui chaque jour, s’organisent autour de la Croix-Rouge française pour répondre aux besoins des associations, structures d’hébergement et collectivités territoriales pour l’accueil et l’hébergement des plus vulnérables d’entre nous. » Ces besoins sont clairs : un renfort de bénévoles est indispensable. Pour ce faire, les associations, qui disposent de leur propre réseau, vont pouvoir bénéficier d’un vivier supplémentaire de volontaires. À cet effet, grâce à la plateforme jeveuxaider.gouv.fr, lancée le 22 mars dernier, 164 personnes ont proposé leur aide. Elles seront amenées à renforcer la trentaine de structures qui en ont fait la demande. 46 personnes sont d’ores et déjà en cours de mission. Elles travaillent sur 4 missions vitales pour la population : aide alimentaire et d’urgence, garde exceptionnelle d’enfants, lien avec les personnes fragiles isolées, solidarité de proximité. En Haute-Garonne, la référente de cette plate-forme est Madame Élisabeth Lavigne (elisabeth.lavigne@haute-garonne.gouv.fr).

Source : communiqué de presse

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...