Le trafic ce mercredi 22 janvier à Toulouse : c’est la galère sur le périphérique

Pluie oblige, ce mercredi 22 janvier à Toulouse le trafic est plus encombré que jamais sur le périphérique toulousain. On recense plus de 45 kilomètres d’embouteillages.

trafic Toulouse

Pour ceux qui arrivent à Toulouse par l’A64, il va falloir s’armer de patience. Plus de quatre kilomètres de bouchons se sont formés avant d’atteindre le périphérique et il faut près de 20 minutes pour parcourir cette distance.

Et malheureusement, ce n’est pas mieux une fois sur la rocade. Sur le périphérique extérieur, un ralentissement s’étend en effet de l’embranchement de l’autoroute jusqu’au  niveau de la sortie Rangueil. Dans l’autre sens, ça coince aussi jusqu’à La Faourette.

Autre très gros point noir : toute la partie nord/ nord-est est saturée ce matin. Les voitures sont au touche à touche quasiment depuis Sesquières jusqu’à l’échangeur de l’autoroute de Paris. Plusieurs véhicules arrêtés sont signalés sur ce tronçon qui se parcourt actuellement en une bonne demi-heure.

Plus au sud, un embouteillage de 5 kilomètres s’est formé sur le périphérique intérieur en direction de Montaudran.

Enfin à l’ouest, comme à l’accoutumée, toute la zone aux alentours de l’embranchement vers Blagnac fait l’objet de fortes perturbations de circulation dans les deux sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.