jeudi 29 octobre 2020
Les brèves du JT Le Théâtre de la cité résiste au couvre-feu

Le Théâtre de la cité résiste au couvre-feu

Le monde de la culture est fortement impacté par la mise en place du couvre-feu. Au Théâtre de la cité, la décision est prise. Les représentations sur scène vont malgré tout continuer.

Théâtre de la Cité
©Maroussia Krol

« On joue, on veut jouer, on jouera toujours. » Le Théâtre de la cité à Toulouse est terminé à présenter ses spectacles malgré cette période difficile pour la culture. Après les premières représentations de la saison partagées avec « confiance, joie et enthousiasme » l’équipe de l’institution reste mobilisée et agile.

Malgré un couvre-feu très contraignant pour le Théâtre de la cité, les professionnels espèrent une plus grande reconnaissance et une prise de conscience de la part du gouvernement. Bien que Jean Castex n’a pas vraiment montré de dérogations pour ce secteur dans sa prise de parole.

La mise en place du couvre-feu force donc le Théâtre a adopté une toute autre programmation pour le mois de novembre. « Actuellement, en accord avec les artistes accueillis et nos partenaires, nous mettons tout en œuvre pour convier le public sur de nouveaux horaires et ainsi maintenir tous les spectacles. L’envie d’accueillir les artistes et de jouer les spectacles est toujours aussi forte. » À fait savoir via un communiqué l’établissement.

De nouvelles modalités d’accueil du public

Désormais, il est préférable de réserver sa place en ligne ou bien par téléphone. Il est aussi recommandé de venir avant le début du spectacle, les portes ouvrent 30 minutes avant la représentation. Du gel hydroalcoolique est disponible à l’entrée du bâtiment. Le port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans. Et la distanciation physique d’un mètre doit être respectée dans l’ensemble du bâtiment.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport