La mairie de Toulouse veut interdire aux Gilets jaunes de manifester pendant trois jours en juin

Cheminots manif gilets jaunes Toulouse

Dans un courrier adressé au préfet de région Étienne Guyot, Jean-Luc Moudenc demande un arrêté afin d’interdire les manifestations en centre-ville le temps de la grande fête commerciale prévue du jeudi 13 au dimanche 16 juin 2019.

Le maire de Toulouse, soutenu par le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Philippe Robardey, le président de la Chambre de Métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne (CMA) Vincent Aguilera ainsi que le président de la Fédération des commerçants Jean-Marc Martinez, préconise cette mesure dans le but d’éviter toute complication et le risque d’annuler l’animation.

Une promesse du maire pour aider les commerçants

Cet événement exceptionnel avait été promis par Jean-Luc Moudenc afin de venir en aide aux enseignes du centre-ville de Toulouse, particulièrement touchées par les manifestations des Gilets jaunes. Depuis le début du mouvement, le maire ne cesse de déplorer que les rues du centre-ville se transforment en zones d’affrontement entre manifestants et forces de l’ordre chaque samedi, forçant ainsi les boutiques à baisser le rideau. Prévu dans le centre-ville et le quartier Saint-Cyprien sur le modèle de la Grande Braderie organisée en septembre, ce déballage devrait permettre aux commerçants de compenser leurs pertes économiques et aux habitants de se réapproprier l’espace public.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.