mercredi 21 octobre 2020
Les brèves du JT Après l'ordre public, Jean-Luc Moudenc veut protéger l'emploi des Toulousains

Après l’ordre public, Jean-Luc Moudenc veut protéger l’emploi des Toulousains

Pour cette fin de campagne, Jean-Luc Moudenc se pose en protecteur des Toulousains. Après l’ordre public, le candidat Aimer Toulouse veut s’imposer comme le garant de l’emploi dans la Ville rose.

Jean-Luc Moudenc veut “protéger les emplois” © Twitter Aimer Toulouse

Protéger. Voilà le mot clé de cette fin de campagne pour Jean-Luc Moudenc qui veut incarner le rôle de protecteur des Toulousains. Un objectif qu’il se fixe et qu’il décline autour de trois grandes priorités : « protéger leurs emplois, protéger l’ordre public, protéger leur santé ». Job Dating, formation à la recherche d’emploi, insertions sur les chantiers locaux et baisse de la fiscalité… Le candidat à sa propre succession au Capitole a présenté, ce lundi 22 juin, ses mesures en matière de lutte contre le chômage à Toulouse. L’objectif affiché : 20 000 emplois accessibles en ligne d’ici le début 2021.

Favoriser la rencontre entre demandeurs d’emploi et entreprises

Afin d’agir localement, Jean-Luc Moudenc souhaite favoriser la mise en contact des entreprises et des demandeurs d’emploi. Pour cela, le candidat Aimer Toulouse se propose d’organiser, à l’échelle des quartiers, des rendez-vous emplois de type « job dating ». « Notre ambition est d’être une passerelle qui relie les forces vives de Toulouse : nos entreprises et nos commerçants qui veulent recruter et les Toulousains qui cherchent un emploi », explique Jean-Luc Moudenc.

Une plateforme numérique pour accompagner les demandeurs d’emploi

En outre, Jean-Luc Moudenc envisage également de développer une plateforme numérique emploi-formation qui proposera des formations gratuites et un accompagnement téléphonique personnalisé. Le but étant d’assister les demandeurs d’emploi dans leur recherche et de les préparer au mieux aux entretiens d’embauche. Ce projet pourrait permettre à tous les habitants de 18 à 65 ans potentiellement concernés de bénéficier de sept heures de formation en ligne par an sur les compétences comportementales.

Développer le recours aux contrats d’insertion

Jean-Luc Moudenc souhaite s’appuyer sur les chantiers de la métropole, comme ceux de la future troisième ligne de métro ou de la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV), pour favoriser les parcours d’insertion. « Nous pourrons augmenter de 50 % le nombre d’heures de travail réalisées grâce aux clauses d’insertion. Nous ferons de ces grands travaux des exemples d’insertion par l’emploi des Toulousains en difficulté », assure le candidat.

Une baisse de la fiscalité pour le commerce de proximité

Enfin, Jean-Luc Moudenc envisage un abattement de la base d’imposition de la taxe foncière pour les commerces de moins de 400m2 qui ne font pas partie d’un centre commercial. Un allègement fiscal qui se déciderait en concertation avec les représentants des commerçants.

(Source : communiqué de presse)

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport