mercredi 21 octobre 2020
Les brèves du JT Les Instantanés : des spectacles culturels pour animer le mois d'août à...

Les Instantanés : des spectacles culturels pour animer le mois d’août à Toulouse

Du 3 au 31 août, de petits spectacles sont programmés tous les soirs à Toulouse, au Square Boulingrin, sur la place Saint-Sernin, au port de la Daurade ou encore au Jardin des plantes. Baptisés “Les Instantanés”, ces pauses culturelles, organisées par la mairie de Toulouse, permettent de découvrir des styles artistiques divers, mais aussi de soutenir le secteur culturel, durement touché par la crise du Covid-19.

Les Trash Croutes assureront le premier show des Instantanés le 3 août ©Trash-Croutes

De la musique, des contes, du spectacle vivant, de la magie et même du cirque… Durant tout le mois d’août, les Toulousains restés dans la Ville rose pourront apprécier une nouvelle initiative culturelle, organisée par la mairie : Les Instantanés. Tous les soirs de la semaine, du lundi au vendredi, à 17h tapante, différents artistes se succéderont tour à tour au square Boulingrin, place Saint-Sernin, au Jardin des plantes, puis au port de la Daurade pour finir par le métro des Argoulets. Il y présenteront un spectacle de une heure et demie.

Petits et grands y trouveront leur bonheur puisque s’enchaîneront les contes de Boubacar Ndiaye, le jazz de Nos noise no reduction, la pop francophone à paillettes de Trash Croutes, ou encore les sons indi-pop de Fanel. Beaucoup d’autres sont également programmés, sur propositions des opérateurs culturels toulousains comme Cricao, le Théâtre Sorano, la Cave poésie et L’Usine …

Ces spectacles estivaux ont été pensés pour satisfaire deux besoins: “Encourager la reprise de la vie culturelle dans la Ville rose et favoriser la rencontre des publics avec des œuvres de qualité, de formes et d’esthétique diverses”, précise la mairie de Toulouse. Pour cela, outre l’agenda culturel riche à Toulouse, même en été, la collectivité dispose également d’une offre gratuite, ou à prix réduits, d’animations et de spectacles en juillet et en août.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport