vendredi 23 octobre 2020
Les brèves du JT Des expérimentations pour réduire le gaspillage alimentaire à l'école

Des expérimentations pour réduire le gaspillage alimentaire à l’école

Pour relever le défi de la lutte contre le gaspillage alimentaire, six écoles toulousaines (trois maternelles et trois élémentaires) et leurs Clae ont expérimenté, de mars à juin 2019, une série de mesures dont les résultats sont en cours d’évaluation.

 

De la Cuisine centrale de la Mairie aux cantines des écoles toulousaines, il y a plusieurs étapes qui permettent, en changeant les habitudes, de lutter contre le gaspillage alimentaire.

En fonction de la variation des commandes dues aux inscriptions quotidiennes à la cantine, il arrive qu’une fois des plats cuisinés, puis stockés en barquette (donc intacts), ne soient pas consommés. Dans une démarche solidaire et pour éviter de jeter ces repas, la Cuisine travaille avec des associations comme Les Restos du Cœur, La Banque Alimentaire ou le Secours Populaire pour que ces surplus soient récupérés et distribués à des personnes en situation de précarité ou d’exclusion. L’an passé, 11,5 tonnes de denrées alimentaires ont été redistribuées.

A la cantine

Plusieurs mesures ont été testées comme le fait de ne pas servir de pain sur la table avant l’arrivée du repas. Une école a expérimenté la distribution du pain en même temps que l’entrée du repas, voire après. On constate une baisse de la consommation du pain. D’autres écoles travaillent sur la portion magique : l’enfant choisit une part ou une demi-part. La demi est accompagnée d’une carte qui lui permet de se resservir, ce qui lui permet de mieux gérer sa faim.
Les fruits non consommés sont conservés et resservis au goûter, ils sont proposés aux enfants sous leur forme entière ou en jus grâce aux centrifugeuses. Enfin une école a trié et pesé les déchets tous les jours sur plusieurs jours pour que les enfants prennent conscience et mesurent concrètement l’ampleur du gaspillage.

Le gaspillage alimentaire est évalué à 10.000 euros par an pour une école maternelle et à 13.000 pour une école élémentaire. Il y a plus de 200 écoles à Toulouse. La lutte contre ce gaspillage est un des objectifs prioritaires du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés adopté en octobre 2018 par Toulouse Métropole. La collectivité propose aux communes volontaires un accompagnement pour mettre en place des actions notamment pour la restauration scolaire.

 

Source : communiqué de la Mairie de Toulouse

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport