Des consultations ambulantes pour les personnes sans domicile à Toulouse

Grâce au dispositif DOCmobile, un médecin, une infirmière et une médiatrice de santé iront à la rencontre des SDF à Toulouse. Ces derniers proposeront des consultations gratuites dans un camion transformé en cabinet médical ambulant,

Tente sdf Dal
Grâce au dispositif DOCmobile, un médecin, une infirmière et une médiatrice de santé iront à la rencontre des SDF à Toulouse © Lionel Allorge

Dans un camion transformé en cabinet médical ambulant, les équipes du dispositif DOCmobil iront à la rencontre des personnes sans domicile fixe vivant en squat ou dans les bidonvilles à Toulouse. Cette équipe pluridisciplinaire, composée d’un médecin, une infirmière et une médiatrice de santé proposeront des consultations de médecine générale gratuites. Ce dispositif de prévention-santé a été mis en place dans le cadre d’une convention signée entre la Mairie de Toulouse, le Centre communal d’action sociale (CCAS), l’hôpital Joseph Ducuing et le CHU de Toulouse.

Réintégrer les plus précaires dans le système de santé

« Au vu du contexte actuel marqué par une montée de la précarité et des difficultés d’accès aux soins de ce public, il apparaît pertinent de mettre à disposition un camion mobile médicalisé. D’autant plus qu’à Toulouse, de nombreuses personnes vivant dans des habitats précaires, comme des squats ou des bidonvilles, sont très éloignées du soin. L’objectif de cette action innovante est d’être à l’écoute des problématiques de santé des personnes et de les intégrer dans le droit commun », explique la mairie de Toulouse.

Ainsi, afin d’établir des passerelles vers d’autres dispositifs de soin, l’équipe travaillera en étroite collaboration avec la Permanence d’accès aux soins de santé, dédiée à l’accueil des personnes sans couverture médicale. « En déployant des actions sur site, notre volonté est de retisser le lien de confiance avec les professionnels de santé, de veiller à une meilleure compréhension du système de santé et de réduire les inégalités sociales de santé », précise la mairie de Toulouse qui rappelle qu’une prise en charge est également possible au centre de soin cogéré avec le CCAS. Quatre médecins généralistes, un psychiatre, une psychologue et une assistance proposent quotidiennement des actions de dépistage, de prévention, de diagnostic, de traitement et d’éducation thérapeutique.

(Source : communiqué de presse)

Infos pratiques
Centre de soin du CCAS
2 bis rue Belfort
Ouvert du lundi au vendredi, matin et après-midi.
Retrouvez ici les services du CCAS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.