Sans-abris. Les lieux qui les accueillent toujours à Toulouse malgré le COVID-19

Dans un contexte exceptionnel de confinement les sans-abris se retrouvent encore plus en difficulté. En lien avec les services de l’Etat, la Mairie de Toulouse  maintient deux lieux d’accueil à leur disposition. 

coronavirus

Dans ce contexte de confinement lié au COVID-19, les sans-abris et les personnes les plus précaires se retrouvent  confrontés à des difficultés encore plus grande. Les travailleurs sociaux avaient d’ailleurs alerté sur leur situation et leur vulnérabilité. En lien avec les services de l’Etat, la Mairie de Toulouse maintient deux lieux d’accueil à leur disposition.

L’espace Social du Grand Ramier qui accueille les Toulousains en grande précarité (sans ressources ou bénéficiaires des minimas sociaux) continuera à servir des repas chauds midi et soir jusqu’au 31 mai.

Dans le cadre du dispositif d’accueil d’hivernal, les mises à disposition de l’ancien EPHAD situé Faubourg Bonnefoy pour femmes seules ou avec enfants et le gymnase pour des mises à l’abri avec une capacité de 104 places seront prolongées.

Dans la continuité de la lutte contre la maladie, chaque personne, dès ce soir, se verra mesurer sa température. Si celle-ci est anormale, la personne sera mise à l’écart dans un dispensaire prévu à cet effet pour limiter le risque de contagion.

Par ailleurs, sur décision de l’État, la trêve hivernale est maintenue jusqu’au 31 mai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.